Des rassemblements automobiles à Saint-Georges qui font courir les foules

Photo de Andréanne Huot
Par Andréanne Huot
Des rassemblements automobiles à Saint-Georges qui font courir les foules
René Jacques et Sylvio Veilleux, deux des trois organisateurs de l'activité. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Andréanne Huot)

Le Club automobile Beauté d’acier de la Beauce, fondé il y a un an et demi, attire tous les mardis soirs d’été les amateurs de véhicules antiques, sports et à intérêt spécial.

De mai à octobre, dès qu’il fait beau le mardi soir, les amateurs savent qu’un rassemblement informel a lieu dans le stationnement du Canadian Tire de Saint-Georges. Les deux mardis des semaines de vacances de la construction sont appelés les Supers mardis puisqu’environ 300 véhicules se retrouvent ainsi exposés pour le plus grand bonheur des passionnés de voitures. En d’autres temps, il y a en moyenne 125 véhicules exposés, précise l’un des organisateurs de l’activité et administrateur du Club automobile Beauté d’acier, Sylvio Veilleux.

Près de 300 véhicules étaient exposés lors de cette rencontre du Club automobiles Beauté d’acier.

La participation augmente de semaine en semaine, selon M. Veilleux. Les amateurs, déjà nombreux à Saint-Georges, proviennent maintenant de l’extérieur, par exemple de Beaumont , Plessisville, Lévis, Drummondville ou Thetford Mines. «À Saint-Georges, ça faisait plusieurs années que l’on n’avait plus de club et plus d’exposition de voitures, mais c’est tellement fort ici que l’on ne pouvait pas ne pas partir un club», explique Sylvio Veilleux qui organise ces rassemblements avec René Jacques et Daniel Drouin.

Maintenant, les membres d’autres clubs d’amateurs de voiture viennent exposer leur véhicule à Saint-Georges. «On aurait la capacité de faire une exposition de voiture de 1 500 véhicules. Dans les années ’60, ’70 et ’80, Saint-Georges et Saint-Côme c’était les capitales des autos antiques», ajoute M. Veilleux.

Beaucoup de visiteurs

Les personnes intéressées à faire partie du Club automobile Beauté d’acier peuvent l’être pour seulement 20 $. Les rassemblements sont gratuits. Chaque semaine, environ 300 visiteurs s’y promènent pour discuter avec les propriétaires de véhicules exposés. Cependant, pendant les semaines de la construction, près de 1000 personnes se rassemblent, selon M. Veilleux. «Et c’est juste une rencontre, ce n’est même pas une exposition!», se réjouit-il.

Il y en a pour tous les goûts.

Le phénomène a pris assez d’ampleur pour que TéléMag Québec se déplace pour faire un reportage sur le club beauceron pour l’émission Passion auto rétro.

Une douzaine de bénévoles assurent le bon fonctionnement de l’activité. De plus, certains dépositaires de produits pour automobiles sont présents sur place.

Expansion

Le Club automobile Beauté d’acier veut maintenant faire des petits. Ses administrateurs souhaitent créer des divisions régionales, entre autres au Saguenay.

«Ce qui est le fun chez nous c’est que l’on plaît à tous, autant les amateurs de voitures antiques que de «muscle car». Ce qui est bien aussi, c’est qu’ici, il n’y a pas de classe sociale. Que tu aies une voiture qui vaut 3 000 $ ou 300 000 $, tout le monde est ensemble», ajoute M. Veilleux. Ce dernier est également évaluateur professionnel de voitures antiques et sports pour des compagnies d’assurances.

Pour plus d’informations sur le club, consultez la page Facebook Club automobiles Beauté d’acier.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des