Des résidents pris en souricière à Saint-Benjamin

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Des résidents pris en souricière à Saint-Benjamin
Ce panneau de détour, sur la route 275 à Saint-Prosper, bloque la circulation vers Saint-Benjamin depuis trois mois. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Frédéric Desjardins)

À l’heure actuelle, les résidents de Saint-Benjamin doivent effectuer un très long détour pour entrer et sortir de la municipalité.

À lire aussi : Réfections majeures sur trois routes provinciales dans Beauce-Sud

Amorcés à la fin mai, les travaux sur le pont de la route 275, qui enjambe la rivière Famine, devaient se conclure au début juillet. Or, ceux-ci sont toujours en cours.

Depuis le 5 août, le ministère des Transports du Québec (MTQ) procède aussi à la construction d’un nouveau pont au-dessus de la rivière Flamand, sur le 14e Rang. Les travaux doivent se conclure le 9 septembre prochain.

Cela fait donc près d’un mois que les conducteurs circulent sur des détours empruntant les routes 204, 276, 277, le 12e Rang Est et la route Pierre-Breton.

«Le pont de la Famine a une valeur patrimoniale. On savait que ce serait un défi ces réparations-là et qu’il y aurait des enjeux. On est conscient des détours engendrés. On veut s’assurer de livrer le projet au plus tard en octobre», mentionne Samuel Poulin, député de Beauce-Sud.

Odile Béland, directrice générale du MTQ en Chaudière-Appalaches, a indiqué au journal que la circulation se fera en alternance sur le pont de la Famine, suivant le congé de la Fête du Travail.

Partager cet article

1
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
trackback

[…] À lire aussi : Des résidents pris en souricière à Saint-Benjamin […]