Des véhicules hors route transformés pour former les mécaniciens 

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Des véhicules hors route transformés pour former les mécaniciens 
Jean-François Nadeau possède une longue expérience comme mécanicien et formateur. (Photo : (Photo L'Éclaireur Progrès - Frédéric Desjardins))

Ancien enseignant au CIMIC de Saint-Georges, Jean-François Nadeau a créé une entreprise modifiant des véhicules hors route. Utilisés pour former les mécaniciens à résoudre différents problèmes, ils fonctionnent avec un système électrique fabriqué à Saint-Côme-Linière, dans l’ancien bâtiment du Garage Marcel Nadeau.

« Je donnais déjà de la formation dans les usines et concessionnaires. En voyant ce qui existait sur le marché, je trouvais que ça n’allait pas assez loin », précise M. Nadeau, propriétaire de Performance et Formation ltée.

Avec son équipe, il a conçu ses premiers prototypes avec des motoneiges, motomarines, quads et spyders usagés. « Il y a eu des essais et erreurs. Maintenant, on utilise des véhicules neufs ou usagés », dit celui-ci.

Simuler des anomalies

Après avoir démonté une partie du véhicule, l’entreprise installe son propre panneau de prise de lecture électrique. Une autre boîte, où se trouve un système d’interrupteurs numérotés, simule divers problèmes à résoudre.

« Ça peut aller jusqu’à une possibilité de 300 anomalies. On touche par exemple les systèmes d’allumage, d’injection, de démarrage, d’éclairage et les lignes de communication. Les simulations s’adaptent aux mécaniciens débutants, intermédiaires et avancés. On inclut un schéma électrique où la personne localise précisément la défectuosité, afin d’éliminer l’identification par hasard d’un problème », explique Jean-François Nadeau.

Jean-François Nadeau (à droite) supervise un mécanicien modifiant un quad.

La compagnie forme des techniciens au siège social de Saint-Côme-Linière. Ils proviennent de différents pays, tout comme les demandes d’achat pour les véhicules modifiés. « Ces personnes deviennent nos employés à l’étranger. Ce sont eux qui font le tour des concessionnaires pour former les mécaniciens », mentionne M. Nadeau.

Outil de lecture

L’entreprise beauceronne a aussi inventé un outil de lecture servant à diagnostiquer les problèmes électriques d’un véhicule hors route. Le circuit imprimé est fabriqué par une compagnie de Québec. Son design et fonctionnement vient toutefois du cerveau de Jean-François Nadeau.

« Aucune formation n’est nécessaire. Le gros avantage, c’est que notre produit est spécialement adapté pour se brancher au connecteur électrique du véhicule hors route, sans endommager le harnais », indique M. Nadeau.

Expansion possible

L’outil de lecture sert à diagnostiquer les problèmes électriques d’un véhicule hors route.

Avec la demande grandissante pour ses produits, Performance et Formation ltée devrait prendre de l’expansion au cours des prochaines années. Jean-François Nadeau confirme que la Beauce demeurera le point central des activités de l’entreprise.

« Je donne encore certaines formations personnalisées. L’usine Volvo, dans l’État de New York, m’a donné un contrat pour former quatre mécaniciens sur les diagnostics électriques. J’ai aussi un beau projet avec le CIMIC qui commencera en 2022 », conclut le mécanicien de formation, qui a également participé à quelques reprises aux 24 h du Mans.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires