Deux candidats s’affronte à la mairie de Saint-Benoît

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
Deux candidats s’affronte à la mairie de Saint-Benoît
Le maire sortant, Éric Rouillard, et le candidat, Jean-Marc Doyon, tentent leur chance à la mairie de Saint-Benoît-Labre. (Photo : (Photo gracieuseté))

POLITIQUE. Deux candidats tenteront de convaincre les citoyens de Saint-Benoît-Labre de leur faire confiance à titre de maire de la municipalité lors des élections du 7 novembre prochain. Il s’agit de Jean-Marc Doyon et du maire sortant, Éric Rouillard.

M. Rouillard souhaite apporter une continuité à la tête de la municipalité. « Plusieurs projets sont en cours et je souhaite les rendre à terme », mentionne-t-il en donnant l’exemple les réfections du petit rang 6, du rang 4 et du rang Sainte-Évelyne et de la politique qu’il souhaite adopter pour le programme Municipalités amies des aînés.

Parmi ses projets, il entend agrandir le réseau d’aqueduc et d’égout au chemin de la ceinture. M. Rouillard a aussi rappelé que 8 M$ ont été investis durant son mandat, notamment pour la réfection et le pavage de certaines routes, l’achat d’un camion de déneigement et la création d’un jardin communautaire.

Son vis-à-vis veut quant à lui apporter un nouveau souffle au conseil. Le but principal de M. Doyon est la saine gestion des finances publiques. Advenant son élection, il assure qu’il travaillera en collaboration avec les conseillers en place. « Je suis un gars d’équipe. Nous devrons être unis pour bâtir », lance-t-il.

Au niveau de ce qu’il souhaite accomplir, M. Doyon énumère l’agrandissement du parc industriel et le prolongement des services d’aqueduc et d’égout dans ce secteur, le déménagement de la bibliothèque municipale et mettre en place un centre de la petite enfance à Saint-Benoît.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires