Deux courses à la mairie en Beauce

Photo de Andréanne Huot
Par Andréanne Huot
Deux courses à la mairie en Beauce
Les citoyens iront aux urnes le 5 novembre prochain.

Les candidats aux différents postes de maires et conseillers en vue des élections ont jusqu’au 6 octobre pour officialiser leur candidature. Dans le secteur couvert par L’Éclaireur Progrès, trois aspirants maires vont s’affronter pour représenter la population, soit à Saint-Benoît-Labre et à Saint-Martin.

Au moment d’écrire ces lignes, lundi, les anciens conseillers municipaux Éric Rouillard et Jean-Louis Bonin avaient officialisé leur candidature afin de succéder à Carmelle Carrier à Saint-Benoît.

À Saint-Martin, le maire sortant, Jean-Marc Paquet, se représente de nouveau. Il est à la barre de la municipalité depuis 30 ans. Ce dernier indique qu’il croit en ses chances d’être de nouveau élu en raison de sa grande disponibilité ainsi que de tous les investissements réalisés dans la municipalité (complexe sportif, asphaltage des rangs, investissements en loisirs, renouvellement du camion incendie et aqueduc), le tout sans avoir laissé beaucoup de dettes. L’ancien conseiller municipal, Éric Giguère, est son opposant à la mairie.

Le maire sortant de Saint-Théophile, Gaston Létourneau, ne se représentera pas. Il y aura plutôt une course entre deux candidats, soit Clément Létourneau et Roland Boucher.

À Notre-Dame-des-Pins, l’ancienne conseillère depuis 2005, Lyne Bourque, souhaite reprendre les rênes de la municipalité puisque Pierre Bégin, ancien préfet de la MRC Beauce-Sartigan, a indiqué qu’il quittait la vie politique à la fin de son présent mandat.

Saint-Ludger aussi devrait aussi avoir un nouveau maire après le 5 novembre. Bernard Therrien a officialisé sa candidature. Trois conseillers souhaitent aussi réitérer leur mandat.

À La Guadeloupe, le maire sortant, Gaston Létourneau, ne se représente pas. Carl Boilard se présente pour le poste de maire.

Plusieurs maires devraient être de retour

À Saint-Georges, le maire sortant, Claude Morin, n’a pas d’opposant connu. Le scénario est le même à Beauceville, Luc Provençal pourrait aussi être élu par acclamation. À Saint-Victor, le maire Jonathan V. Bolduc souhaite aussi représenter sa population avec un conseil pratiquement semblable à celui du dernier mandat.

À Lac-Poulin, la mairesse sortante, Manon Veilleux, se représente pour un autre mandat tout comme Jeannot Lachance à Saint-Robert Bellarmin.

À Saint-Gédéon, Saint-Évariste-de-Forsyth, Saint-Honoré-de-Shenley et Saint-Éphrem, les maires, Alain Quirion, Gaétan Bégin, Dany Quirion et Normand Roy, se sont tous représentés.

Plusieurs candidats dans différentes municipalités n’ont toujours pas officialisé leur candidature sur le site du directeur général des élections du Québec (DGEQ). Ils ont jusqu’au vendredi 6 octobre pour le faire. Pour l’instant, rien n’est inscrit pour les municipalités de Saint-Simon-les-Mines, Saint-Alfred, Saint-Côme, Saint-Philibert, Saint-René et Saint-Hilaire-de-Dorset.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des