Dina Gilbert expose le milieu orchestral à des centaines d’élèves

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Dina Gilbert expose le milieu orchestral à des centaines d’élèves
Les rencontres ont été présentées à Saint-Georges et Rimouski. (Photo : Gracieuseté)

La Beauceronne Dina Gilbert, directrice musicale et cheffe de l’Orchestre symphonique de l’Estuaire (OSE), anime des rencontres web où les jeunes découvrent les multiples facettes du travail des musiciens.

Jusqu’ici, plus de 1125 élèves de Chaudière-Appalaches et du Bas-Saint-Laurent ont profité de cette nouvelle formule de webinaire. Tenues en juin, les douze premières rencontres ont été présentées à des élèves de l’école Lacroix (Saint-Georges) et du Rocher-D’Auteuil (Rimouski).

«La réception des élèves est au-delà de nos attentes. Ils étaient allumés, attentifs et curieux. D’une rencontre à l’autre, les élèves ont échangé avec les musiciennes et les musiciens invités. Ils ont découvert leur parcours unique. Même des élèves, qui étaient à la maison, ont pris part aux rencontres web», mentionne Mme Gilbert.

Sept musiciens de l’OSE ont participé aux rencontres avec elle. Il s’agit d’Élise Lavoie (violon), Daniel Finzi (violoncelle), David Perreault (clarinette), Paskale Leclerc (basson), Gabriel Dionne (percussion), Dan Tremblay (trompette) et Mélissa Tremblay (hautbois).

Les webinaires ont aussi aidé les élèves à améliorer leurs connaissances sur les instruments d’un orchestre symphonique, ainsi qu’à connaître les effets de la musique sur les émotions et la gestion du stress.

Dina Gilbert a le goût d’amener ses musiciens toujours plus loin.                (Gracieuseté – OSE)

Ces rencontres ont été lancées dans la foulée du COVID-19. Initialement, une tournée d’ateliers Chef 101 devait avoir lieu en Beauce. «L’OSE a fait preuve d’innovation, en adaptant ses activités d’initiation musicale pour le web. La réponse des élèves nous a convaincus que nous avons développé un concept pertinent. Ça complète bien les cours de musique au primaire et peut être proposé à toutes les écoles», estime Mme Gilbert.

Titulaire d’un doctorat en direction d’orchestre de l’Université de Montréal, Dina Gilbert est également la directrice musicale et cheffe du Kamloops Symphony (Colombie-Britannique).

Nommée cheffe attitrée de l’Orchestre des Grands Ballets Canadiens au printemps 2019, elle a été cheffe invitée d’orchestres au Canada, aux États-Unis, en Europe et en Asie.

Dina Gilbert vous invite à suivre son parcours sur son site web.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des