Dissension au conseil municipal de Saint-Côme: la situation s’améliore selon le maire Yvon Paquet

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
Dissension au conseil municipal de Saint-Côme: la situation s’améliore selon le maire Yvon Paquet
Yvon Paquet, maire de Saint-Côme-Linière. (Photo : L’Éclaireur Progrès - Archives)

Le conseil municipal de Saint-Côme-Linière a traversé une période houleuse au cours des derniers mois en raison d’une vision différente entre ses membres quant à la construction d’un nouvel hôtel de ville.

La situation se serait améliorée à la suite d’une rencontre avec le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH), selon le maire de la municipalité, Yvon Paquet. «[La rencontre] a fait du bien à tout le monde, elle m’a fait du bien. Personne n’est parfait. Il faut travailler ensemble. Chacun doit jouer son rôle, mais seulement son rôle», soutient-il, précisant avoir reçu par écrit les limites à ne pas dépasser.

Celui-ci ajoute que lors de cette rencontre, le MAMH a recommandé «certaines choses» sans préciser lesquelles. Puis, les conseillers, la directrice générale, Maryanne Bélanger et M. Paquet se sont réunis pour discuter entre eux et depuis, «ça va mieux» selon M. Paquet.

Ce dernier indique également qu’un lac-à-l’épaule, soit une réunion de planification stratégique, a été prévu, contrairement à l’an dernier. «Le but est de se réunir avant le budget pour se donner les grandes orientations [de la municipalité]», précise-t-il. Cette rencontre servira donc de balise pour guider les décisions municipales.

Ainsi, si quelqu’un a une idée pour le développement de la municipalité, le conseil pourra se baser sur cette réunion pour déterminer s’il est possible de la réaliser selon le budget prévu pour l’année en cours. Sinon, l’idée pourra être conservée et les élus en tiendront compte lors de la planification de l’année suivante.

«Cela permettra aussi d’aiguiller la directrice générale. Par exemple, si les élus décident cette année d’y aller plus tranquilles après avoir été à fond de train l’an dernier, cela donne une indication à la directrice générale. En fin de compte, ce sont les élus qui lui donnent les grandes orientations pour qu’elle puisse préparer son budget en conséquence», résume M. Paquet.

Nouvel hôtel de ville

Par ailleurs, le maire affirme également que la Fabrique Saint-Côme a offert le presbytère et du terrain autour de l’église à la municipalité. «Le projet ne fait pas l’unanimité, mais nous avons la majorité pour étudier cette option», mentionne-t-il. Dans l’éventualité où la municipalité décide d’acheter l’endroit, l’hôtel de ville pourrait être construit sur ce terrain. Toutefois, la décision n’est pas encore prise.

Partager cet article

1
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Marie-Louis Lachance Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Marie-Louis Lachance
Invité
Marie-Louis Lachance

Sans savoir le prix demandé pour le presbytère pourquoi encore investir pour ainsi donner notre argent au diocèse alors que ce sont nous citoyens de st côme qui l avons construit à mon avis la municipalité devrait prendre une pause quand aux investissements merci de votre attention