Il n’y a pas d’âge pour jouer au hockey

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins

Qui a dit qu’un hockeyeur devait accrocher ses patins rendu à un certain âge ? La ligue de garage Liberté 55 prouve que ce sport reste accessible aux boomers désirant garder la forme.

La ligue a été fondée il y a onze ans par Michel Pomerleau, Louis-Georges Pomerleau, Michel Lefebvre et Richard Bourque.

Cette saison, une quarantaine de hockeyeurs âgés de 55 ans et plus se réunissent les mardis et jeudis de 11h30 à 13h au centre sportif Lacroix-Dutil à Saint-Georges.

«Environ 90 % des joueurs sont retraités et ils viennent d’un peu partout en Beauce. Ils ont déjà joué dans d’autres ligues de garage et certains ont aussi évolué dans les niveaux senior, universitaire ou junior majeur», explique Michel Pomerleau.

Après une période d’échauffement de dix minutes, les joueurs sont divisés en deux groupes. Les équipes disputent ensuite un match composé de quatre périodes de 20 minutes. Le calendrier comprend une cinquantaine de parties, mais il n’existe aucun championnat ni classement des compteurs.

«Ça reste une ligue récréative où on veut promouvoir la camaraderie. C’est pour ça qu’on mélange les joueurs chaque semaine pour refaire deux nouvelles équipes. Les mises en échec et lancers frappés sont aussi interdits», précise Michel Pomerleau.

Passion ancrée

À 73 ans, Michel Samson est le plus âgé du groupe. Ayant joué dans la défunte Ligue de Beauce, il a aussi porté l’uniforme des Vétérans de Beauce et participé à des matchs aux États-Unis et en Europe avec cette formation.

«J’ai commencé à jouer au hockey dès l’âge de cinq ans. Cette ligue (Liberté 55) me permet de garder la forme et l’esprit est convivial entre les joueurs. C’est un bon calibre et on adore s’agacer», soutient-il.

Roger Drouin, 59 ans, est le président du Tournoi Comrie. S’il aime travailler à l’organisation du plus vieux tournoi de hockey en Amérique du Nord, il est aussi nécessaire pour lui de sauter sur la glace pour vivre sa passion physiquement parlant.

«J’aime qu’on puisse jouer avec trois lignes, car ça nous donne le temps de récupérer. La ligue Liberté 55 est une belle suite de hockey pour ceux qui veulent continuer avec des joueurs du même calibre», croit-il.

Des membres de cette ligue représenteront la Beauce au championnat Carha Hockey Cup qui se tiendra du 3 au 10 avril à Windsor, en Ontario. Ces derniers évolueront avec le Beauce Carnaval de Saint-Georges (55 ans et plus) ou les Vétérans de Beauce (65 ans et plus).

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires