Élections fédérales | Un premier débat poli et sans surprise

Élections fédérales | Un premier débat poli et sans surprise
Un débat qui a provoqué bien peu d’étincelles. (Photo : Beauce Média - André Boutin)

ÉLECTIONS. > Le jeudi 18 septembre, Radio-Canada – Québec a profité de la campagne électorale pour venir enregistrer son téléjournal à Sainte-Marie et présenter un premier débat entre les candidats de la Beauce.

Trois d’entre eux étaient présents pour croiser le fer soit Maxime Bernier, du Parti populaire, Richard Lehoux, du Parti conservateur, et Adam Veilleux, du Parti libéral. Deux grands thèmes étaient au programme, soit la gestion de l’offre en agriculture et la rareté de la main-d’œuvre.

Sur le premier sujet, nous n’avons appris rien de vraiment nouveau. Chacun des candidats a présenté son point de vue qui est déjà fort connu, à savoir que Maxime Bernier veut abolir la gestion de l’offre, une mesure qu’il a qualifiée de «socialiste»; Richard Lehoux considère qu’une telle décision serait désastreuse pour l’économie de la région; Adam Veilleux a indiqué pour sa part que son gouvernement a déjà fait beaucoup pour les agriculteurs en leur remettant plus d’un milliard de dollars en compensation pour le récent traité de libre-échange avec l’Europe.

En ce qui concerne la pénurie de main-d’œuvre, et par conséquent l’épineux dossier de l’immigration, M. Bernier a précisé que le gouvernement fédéral devrait complètement se retirer et laisser toutes les compétences aux provinces. Cela a fait bondir les deux autres candidats qui l’ont accusé de pelleter le problème dans la cour des provinces et de ne pas prendre les responsabilités qui devraient être les siennes s’il devenait premier ministre du Canada.

Somme toute, un débat plutôt poli, d’autant plus que la formule ne permettait pas de réelles discussions entre les candidats, chacun répondant à tour de rôle aux questions soit de l’animateur Bruno Savard, soit du public.

Nous avons appris, également, que Maxime Bernier a refusé une invitation à participer à l’émission Tout le monde en parle, enregistrée le même jour, pour participer au débat régional.

 

Partager cet article

2
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Claude Dulac Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Claude Dulac
Invité
Claude Dulac

Un absent de ce débat le candidat du Bloc Québécois. Des positions claires en agriculture pour les quotas. Bizarre qu’a Ste-Marie la sainte trinité fédéraliste sachant que 168 maisons ont été détruites a Ste-marie et n’ont pas dénoncé l’inaction de bernier ni de Blaney Conservateurs au Caucus d’Harper qui a voté des fonds pour corriger les inondations d’une rivière au Manitoba.Ces sinistrés depuis au moins les 10 dernières années n’auraient pas subits d’inondation si bernier avait levé le petit pouce pour la beauce ou en 2018 les libéraux ont votés 480 millions pour prévenir les inondations au Manitoba ou étaient… Read more »

trackback

[…] À lire également : «Élections fédérales | Un premier débat poli et sans surprise» […]