Émilie Bouchard déploie ses ailes sur l’album Plumage

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Émilie Bouchard déploie ses ailes sur l’album Plumage
Émilie Bouchard adore raconter des histoires. (Photo : Gracieuseté)

La vie d’Émilie Bouchard a beaucoup changé depuis la parution en 2018 de Quelque chose de nous, son premier album en carrière.

L’auteure-compositrice-interprète, native de Saint-Gédéon, laisse percevoir cette évolution personnelle sur Plumage, un mini-album de six chansons.

«Avec mon chum, nous avons construit notre maison à Saint-Martin. Je suis également devenue une maman. Même si je veux sortir un album complet plus tard, je ne voulais pas attendre plus longtemps pour présenter du nouveau matériel à mes fans», dit Émilie.

Influencée principalement par le mouvement country, Émilie Bouchard aime toujours imbriquer de la musique pop électronique dans certaines de ses compositions.

«Ça a l’air d’un style plus niché. Pourtant, on entend beaucoup cela chez les chanteurs de new country. Je ne voulais pas faire de compromis. Je ne me suis mis aucune pression, même si le deuxième album est important dans le parcours d’une chanteuse», précise celle-ci.

Bonne raconteuse

Positive et lumineuse, Émilie Bouchard aborde l’amour, la nostalgie et la confiance en soi dans ses compositions. Adorant raconter des histoires, elle atteint sa cible sur Nos vingt ans et Camping sauvage.

«Ce n’est pas autobiographique. Les gens pourront facilement s’approprier ces chansons. Pour Camping sauvage, l’inspiration est venue pendant la panne d’électricité causée par les grands vents (novembre 2019). J’imaginais comment serait un week-end romantique dans la nature», explique Émilie.

Sur son nouvel opus, l’artiste beauceronne offre sa version de la pièce Le vin me saoule de Nicolas Peyrac. Quant au reste du mini album (À chacun sa fin du monde, Y aura toujours des chansons, Plumage), les paroles prennent un autre sens avec la COVID-19.

«J’ai écrit les paroles avant la pandémie. Les messages de ces chansons nous amènent dans une direction que je n’aurais pas pensée. Notre vie a été changée complètement. Il y a plusieurs petites fins du monde, mais de belles choses à venir», mentionne Émilie Bouchard.

En plus de Michelle Lambert (production-réalisation), Émilie a compté sur l’appui de l’Écho Beauceron, John-Anthony Gagnon Robinette, du groupe Kaïn (steel guitare) et Stéphanie Labbé (violon) pour concrétiser ce mini-album. Il est disponible en téléchargement sur différentes plateformes numériques.

Seulement 500 copies physiques, avec une note personnelle de la chanteuse, sont disponibles gratuitement. L’acheteur ne paie que la livraison (4,99 $ plus taxes) en commandant ici.

Partager cet article

2
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Raynald GagnonMichel bussque Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Michel bussque
Invité
Michel bussque

Très belle chanson un super de beau rythme belle et talentueuse

Raynald Gagnon
Invité
Raynald Gagnon

Ca sonne bien Emélie! j’ai eu l’Occasion de t’accompagner à la fête des Robert il y a quelques années. Je pense que tu as le potentiel pour aller loin! lâches pas!