Enseignants et étudiants se rassemblent contre l’austérité

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins

Un rassemblement citoyen s’est déroulé le 1er mai au Cégep Beauce-Appalaches pour dénoncer les politiques d’austérité du gouvernement libéral.

Cette démarche s’inscrivait dans le cadre d’une mobilisation provinciale coïncidant avec la Journée internationale des travailleurs et des travailleuses.

Il ne s’agissait toutefois pas d’une grève, car les enseignants du cégep ont rejeté cette idée à 53 % lors d’un vote tenu le 9 avril.

Le tout s’est déroulé de 7h30 à 13h30 sans aucune interruption de cours. Les enseignants ont côtoyé les étudiants dans la bonne humeur notamment autour d’un dîner hot-dog sur l’heure du midi. Quelques affiches anti-austérité se trouvaient autour du lieu de la manifestation, soit près de l’entrée menant à l’Entrecours.

Comité de mobilisation

Ce rassemblement fait suite à la création d’un comité de mobilisation contre l’austérité au cégep. Selon Myriam Dulude, enseignante au Département de langue, plusieurs enseignants voulaient exprimer leur mécontentement tout en respectant le vote contre la grève.

«La finalité du dit comité est d’informer les communautés collégiale et régionale quant à la teneur de ces politiques de rigueur budgétaires, tout en les sensibilisant aux effets concrets de ces choix politiques», précise-t-elle.  

Quarante-deux enseignants ont cosigné une lettre ouverte démystifiant et dénonçant les mesures d’austérité préconisées par les libéraux. Celle-ci peut être lue sur notre site web. 

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des