Entente à trois volets entre Desjardins et le CJE des Etchemins

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Entente à trois volets entre Desjardins et le CJE des Etchemins
Karine Taschereau et Pierre St-Marseille, DG des Caisses Desjardins du Sud de la Beauce et des Etchemins, ainsi que Sonia Boutin, directrice générale du CJE des Etchemins, entourent quatre des six employeurs qui embaucheront des étudiants cet été. (Photo : La Voix du Sud – Serge Lamontagne)

PARTENARIAT. Les Caisses Desjardins des Etchemins et du Sud de la Beauce apportent un soutien financier au Carrefour jeunesse-emploi des Etchemins, dans le cadre d’une entente à trois volets qui s’étendra jusqu’en 2021-2022.

En point de presse mercredi après-midi à Lac-Etchemin, les deux institutions financières ont d’abord annoncé le versement d’une somme de 15 000 $ sur trois ans afin de soutenir la mission même de l’organisme. Cette contribution unique au Québec dans le contexte des CJE permettra à l’organisme de financer divers projets et activités.

«Le fait de profiter d’un financement récurrent donnera au CJE une flexibilité dont il ne bénéficiait pas auparavant. C’est une entente corporative qui permettra à Desjardins d’être associé à l’ensemble des activités de l’organisme», a soutenu Isabelle Giasson, agente Vie associative et Communications à la Caisse des Etchemins.

Emplois étudiants

Le deuxième volet de cette entente s’inscrit dans le programme «Desjardins – Jeunes au travail» qui permettra de créer, dès l’été 2019, six nouveaux emplois d’été dans autant d’entreprises de la MRC des Etchemins.

Cette aide se résume au versement d’une subvention salariale de 50 % du taux horaire du salaire minimum, pour un maximum de 180 heures de travail, pour tout jeune de 14 à 18 ans souhaitant acquérir une première expérience de travail significative.

Cette entente se traduira par le versement d’une somme de 6 750 $ qui sera remise aux six entreprises bénéficiaires, soit trois par territoire de caisse, par le biais du CJE qui agira à titre de partenaire promoteur et supervisera le programme, en plus d’offrir un accompagnement aux entreprises et aux étudiants participants.

Les six employeurs qui bénéficieront du programme, cet été, sont Bêchedor et Les Aliments Bégin de Saint-Prosper, l’Inter-Marché de Saint-Zacharie, le Camping Lac-Etchemin, la Municipalité de Saint-Camille et Nouvel Essor, organisme basé à Sainte-Justine.

Soulignons par ailleurs qu’un septième emploi sera également créé à l’OTJ de Saint-Just-de-Bretenières, en collaboration avec le CJE de Montmagny cette fois.

Mes Finances, mes choix

Les deux institutions financières et le CJE ont également rappelé la récente signature d’une entente de trois ans qui permettra d’offrir le programme d’éducation financière «Mes finances, mes choix» aux jeunes de 16 à 25 ans ainsi qu’aux nouveaux arrivants sur le territoire de la MRC des Etchemins.

Pour la première année, deux intervenantes accréditées du CJE, Suzi-Ann Roy et Sonia Chabot, ont offert le programme à la Polyvalente des Abénaquis de Saint-Prosper, à l’école des Appalaches et au Centre d’éducation des adultes de Saint-Prosper.

En tout, 12 ateliers rejoignant 108 élèves ont été dispensés dans le cadre de ce programme qui se traduira par une contribution de 23 625 $ pour les deux caisses.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des