Environ 4000 spectateurs ont assisté aux Récitals de l’été georgien cet été

Environ 4000 spectateurs ont assisté aux Récitals de l’été georgien cet été
La saison a été lancée par un hommage à Johnny Cash offert par le groupe The Big River. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Archives)

La 18e saison des Récitals de l’été georgien, qui s’est conclue le mercredi 28 août dernier, a attiré quelque 4000 spectateurs à l’Arboretum de Saint-Georges cet été.

À lire également : «Un hommage à Johnny Cash lance la 18e saison des Récitals de l’été georgien»

Alors que les mois de juin et de juillet ont rassemblé un total de 1300 et de 2000 personnes, environ 750 amateurs de musique de la région se sont déplacés afin d’assister à l’un ou l’autre des concerts au programme, au cours du mois d’août.

Une légère baisse d’achalandage a donc été enregistrée par rapport à la saison musicale précédente, qui avait accueilli quelque 4600 visiteurs.

Parmi les moments les plus achalandés de l’été, notons entre autres le rendez-vous disco, pop et rock présenté par le groupe Hot Stuff, formé de Luce Veilleux, Joey Doyon, Charles Drouin, Rémi Boutin et Nicolas Bilodeau, auquel 700 personnes ont pris part.

«C’était le début des vacances de la construction et il faisait beau. Plusieurs autres propositions ont aussi connu beaucoup de succès en réunissant 500 à 600 spectateurs à la fois», précise la chef de division au développement culturel de la Ville de Saint-Georges, Caroline Veilleux.

Température incertaine

Sur l’ensemble des 11 représentations prévues à l’horaire au cours de la période estivale 2019, la toute dernière, soit celle de la formation Paradox, a été reportée en raison du mauvais temps qui sévissait le 21 août, en soirée.

La présentation du duo Pat et Mik, le 19 juin, ainsi que le spectacle de chanson jazz québécoise offert par le trio composé de Jean-François Lambert, Renaud labelle et Jean-François Gagné, le 7 août, se sont quant à eux déroulés sous la pluie devant des assistances respectives de 100 et de 35 personnes.

«Bien que la température changeante ait joué en défaveur de certains artistes, de nombreux courageux ont osé demeurer sur place du début à la fin et ça a vraiment été apprécié de tous. De leur côté, les membres du trio jazz ont même invité les gens présents sous le gazebo avec eux afin de leur permettre de rester au sec. C’était très sympathique de leur part», renchérit la principale intéressée.

Une diversité primordiale

Questionnée au sujet de la 19e saison des Récitals de l’été georgien à venir l’an prochain, Mme Veilleux a d’ailleurs confirmé que la diversité musicale serait encore et toujours de la partie dans le cadre des futures éditions.

«La Beauce étant plutôt country, les concerts gratuits permettent de faire connaître différents styles musicaux à la population. Nous allons continuer de faire en sorte qu’il y en ait pour tous les goûts, tout en s’assurant de dédier 20 % de chaque prestation, dans la mesure du possible, à la chanson francophone», conclut-elle.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des