Espace Aux Rives du temps : Courcelles remet sa riche histoire à l’avant-plan

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Espace Aux Rives du temps : Courcelles remet sa riche histoire à l’avant-plan
Le Moulin Bernier est l’un des plus anciens bâtiments à Courcelles. (Photo : L’Éclaireur Progrès – Frédéric Desjardins)

Souhaitant attirer plus de touristes, la municipalité de Courcelles a conçu le projet « Espace Aux Rives du temps » dans la dernière année. Il regroupe quatre attraits renouvelés au cœur du village, dont le Moulin Bernier et la Maison-Atelier Tardif.

Érigé en 1888 sur les berges de la rivière aux Bluets, le Moulin Bernier appartient à la municipalité depuis 30 ans. Courcelles en est le seul gestionnaire depuis 2019. Composée de bénévoles, la Corporation du Moulin Bernier n’avait plus aucune relève pour assurer le bon fonctionnement des lieux.

« On a vu l’occasion de créer un circuit touristique. Nous voulions garder une partie de la vocation du moulin, en ajoutant des aspects technologiques », explique Karen Lessard, directrice des loisirs, de la culture et des communications à la municipalité de Courcelles.

Le belvédère surplombe la rivière aux Bluets, entre le Moulin Bernier et la Maison-Atelier Tardif. (Photo gracieuseté – Karen Lessard)

Chaque visiteur recevra une tablette électronique à son arrivée. En scannant un code QR, il verra apparaître une vidéo explicative sur les différents éléments exposés au Moulin Bernier.

« On parle d’une vingtaine de capsules animées par Guy Toupin, un ancien conservateur du Musée de la civilisation. Nous avons de nouvelles expositions thématiques, dont celle sur le quotidien des femmes entre 1900 et 1950. On a conservé l’exposition sur l’histoire de Chemise Perfection », indique Mme Lessard.

Sur le même terrain, la caboose sur rail Lambton-Station 1895 était autrefois fermée au public. « Elle sera maintenant accessible. À l’intérieur, nous aurons des photos et descriptions sur l’histoire du chemin de fer à Courcelles. Il y a une maquette de l’ancienne gare, qui est aujourd’hui une halte routière », dit Karen Lessard.

En traversant le belvédère

Près du Moulin Bernier, la municipalité de Courcelles a construit une passerelle et des escaliers sous le pont de la rue du Moulin.

Ce lieu offre une excellente vue de la rivière aux Bluets et du paysage appalachien. Il sert également de lien vers la Maison-Atelier Tardif, sur l’avenue Sainte-Martine.

Acquis en 1917 par Josaphat E. Tardif, ce bâtiment a abrité un atelier de menuiserie, une entreprise funéraire et Bestar, compagnie de meubles. Tardif logeait avec sa famille à l’étage et travaillait au rez-de-chaussée.

La Maison-Atelier Tardif est située sur l’avenue Sainte-Martine. (Photo gracieuseté – Municipalité de Courcelles)

« Inhabitée, la maison appartient toujours à la famille Tardif. Elle a accepté de nous la louer, en plus de nous prêter d’anciens objets à exposer. On y retrouvera une visite guidée (avec codes QR) », mentionne Karen Lessard.

L’ouverture officielle de l’Espace Aux Rives du temps aura lieu le samedi 5 juin. Le projet a nécessité un investissement total de 135 000 $, montant payé par la MRC du Granit et différents partenaires.

Pour en savoir plus sur ce projet et connaître les activités à venir, visitez auxrivesdutemps.com ou composez le 418 483-5540, poste 1104.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Alain Gosselin
Alain Gosselin
14 jours

Merci Frédéric Desjardins pour l’intéressante description sur ( l’Espace Aux Rives du Temps ) Courcelles remet sa riche histoire à l’avant – plan . Tu as su commenter dans tous ses détails la riche histoire ainsi que celle du Moulin Bernier et Maison Atelier Tardif , sans oublier la rivière aux Bluets , notre plus beau site à Courcelles dans son paysage d’histoire , celle de notre mémoire , Merci Frédéric .