Faire de la Beauce un pôle d’excellence en mécatronique

Faire de la Beauce un pôle d’excellence en mécatronique
Comme les pièces d’un engrenage, la mécatronique coordonne l’informatique, la mécanique, l’électronique et l’automatisation. (Photo : Libre de droit)

ÉCONOMIE. > Plusieurs organismes de la région travailleront de concert afin d’offrir une formation sur la mécatronique, la voie de l’avenir pour les secteurs manufacturiers.

Tout d’abord, qu’est-ce exactement la mécatronique. Il s’agit d’une spécialité qui allie la mécanique, l’électronique, l’automatisation et l’informatique, le tout coordonné en temps réel. Elle fait partie de ce qu’on appelle la 4e révolution industrielle.

C’est lors de l’événement Savoir affaires Beauce, au printemps 2018, que la mécatronique a émergé comme projet mobilisateur pour la région. La première étape identifiée par les partenaires impliqués fut de créer une offre régionale de formation en mécatronique.

Pour ce faire, une étude pour identifier les besoins de formation en mécatronique a été commandée par le Comité d’éducation interordres de la Beauce-Etchemin, qui regroupe le Centre de services scolaire, le Cégep Beauce-Appalaches et le Centre universitaire des Appalaches.

Réalisée auprès d’une quarantaine d’entreprises, cette étude confirme leurs besoins en formation. Les deux tiers des entreprises interrogées possèdent déjà des équipements utilisant la mécatronique et 70 % souhaitent collaborer à une éventuelle formation à ce sujet. Les divers partenaires y ont alors vu une occasion de s’unir dans le but de créer un pôle d’excellence en mécatronique dans la région.

Véronique Bolduc, directrice adjointe du Service de la formation professionnelle, de l’éducation des adultes et aux entreprises au Centre de services scolaire de la Beauce-Etchemin précise que les institutions d’enseignement sont en réflexion sur le sujet. « La formation interordres qui prendra place le printemps prochain est un bon départ », ajoute-t-elle. La formation, d’une durée de 20 à 30 heures, permettra aux dirigeants d’entreprise de connaître les tenants et les aboutissants de la mécatronique.

Pour Hélène Latulippe, directrice générale du Conseil économique de Beauce, «notre but est de viser au-delà de l’adaptation aux nouvelles réalités technologiques, nous voulons devenir des leaders dans ce domaine, et ça augure bien».

Mois de la mécatronique

De la mi-février à la mi-mars prochain se tiendra le Mois de la mécatronique. Diverses activités de sensibilisation et d’information à ce sujet seront tenues. La programmation finale sera dévoilée sous peu.

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires