Faire face aux changements climatiques sur nos fermes

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Faire face aux changements climatiques sur nos fermes
Le secteur canadien de l'agriculture contribue à 10 % des émissions de GES. (Photo : (Photo L'Éclaireur Progrès - Archives))

Doté d’une enveloppe de 200 M$, le Fonds d’action à la ferme pour le climat aidera les producteurs agricoles à adopter des pratiques de gestion bénéfiques pour le stockage du carbone et la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES).

Ce nouveau fonds, établi dans le cadre du programme Solutions agricoles pour le climat, a été annoncé le 12 août par Marie-Claude Bibeau, ministre fédéral de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire.

Il soutient trois mesures à la ferme : les cultures de couverture, la gestion de l’azote et les pratiques de rotation des pâturages.

Ces dernières permettent de réduire les émissions de GES, mais aussi d’offrir une solution rentable pour améliorer la santé des sols et profiter d’autres avantages environnementaux.

Grâce aux activités soutenues par ce fonds, le ministère s’attend à ce que le volume de réduction des GES atteigne deux millions de tonnes d’ici 2024, et un million de tonnes pour les années subséquentes.

À l’heure actuelle, le secteur canadien de l’agriculture contribue à 10 % des émissions de GES à l’échelle nationale.

« Cette année nous a montré à quel point les agriculteurs canadiens subissent désormais quotidiennement les effets des changements climatiques. Notre gouvernement aide les agriculteurs à contribuer à la réduction des gaz à effet de serre qui causent les changements climatiques », indique la ministre Marie-Claude Bibeau.

L’Union des producteurs agricoles (UPA) et son président général, Marcel Groleau, voit cette annonce politique comme un pas dans la bonne direction.

« Les changements climatiques auront des conséquences importantes sur le secteur agricole. Les producteurs sont déjà proactifs, mais ils ont besoin d’un soutien accru devant les défis qu’ils ont et auront à relever », dit M. Groleau.

Pour demander le formulaire d’appel de propositions, les producteurs agricoles doivent envoyer un courriel à aafc.acs-sac.aac@agr.gc.ca d’ici le 26 septembre.

D’autres renseignements sur le fonds et ses composantes sont disponibles ici. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires