Les femmes à l’honneur au Mercredi-Étudiant

Les femmes à l’honneur au Mercredi-Étudiant

Kelly-Anne Bouffard (à la guitare) a livré sa composition Sad Skies au Mercredi-Étudiant du Cégep Beauce-Appalaches.

Crédit photo : L'Éclaireur-Progrès - Sébastien Roy

La gent féminine s’est illustrée sur la scène de la salle Alphonse-Desjardins alors que 13 des 15 numéros présentés dans le cadre du Mercredi-Étudiant ont mis à l’avant-plan le talent de jeunes femmes du Cégep Beauce-Appalaches, principalement en chant, mais aussi en danse.

Parmi les moments forts de la soirée, notons la prestation de Kelly-Anne Bouffard, de même que les musiciens et les choristes qui l’accompagnaient, qui a livré sa composition Sad Skies qu’elle a dédiée à sa petite sœur.

La performance de la Guadeloupéenne, Marylde Castard, qui a offert un hymne à la persévérance aux sonorités reggae, et celle du duo formé d’Élaina Giroux et de Catherine Beaudry, avec leur chorégraphie Confidence, se sont aussi démarqués.

Le spectacle s’est amorcé avec le duo formé d’Alyssa Bolduc et d’Émily Gilbert, qui a interprété la pièce Too Close d’Alex Clare. S’en est suivi un solo de danse intitulé: «Mon cœur effondré», d’Ariane Mathieu.

Les spectateurs ont également pu entendre les voix de Mélissa Doyon, d’Anne-Sophie Larrivée, de Joannie Boudreau, de même que celles du duo de Mélina Guay et Catherine Boivin. Marc Cloutier a pour sa part offert la chanson Cancion des Mariachi, tirée du film Desperado.

En danse, Tommy Nadeau, qui avait participé à la finale locale de Cégep en spectacle, était de retour sur les planches. Un quatuor composé d’Alison Doyon, Catherine-Kelly Poulin, Camille Veilleux et Catherine Maheux, ainsi que la troupe Étadâme, se sont emparés de la scène.

Le spectacle s’est conclu par la pièce No Roots, qui a été interprétée par des membres de l’équipe technique, menée par Annie-Pier Bégin à la voix.

Pendant que les techniciens s’affairaient à installer et désinstaller les instruments entre les numéros, Léonie Champagne, Pierre-Yves Grondin, Sandrine LaRue et Allyson Rodrigue se sont chargés de l’animation, interprétant les sketchs écrits par Olivier Turcotte.

Poster un Commentaire

avatar