Un grand party pour les adeptes du swing à Down by the Riverside

Un grand party pour les adeptes du swing à Down by the Riverside

Les participants se sont livrés à une compétition de danse le samedi soir.

Crédit photo : Gracieuseté - François Beauchemin

Un total de 130 danseurs en swing se sont déplacés au troisième festival Down by the Riverside du 13 au 15 avril à Saint-Georges.

Organisé par la Cabane à Swing, le rassemblement comprenait divers volets. Animés par neuf professeurs, les ateliers ont eu lieu le samedi au sous-sol de l’église l’Assomption dans les catégories initiation, débutant, intermédiaire et avancé.

«C’est une forte hausse de participation, car on avait 85 inscriptions en 2017. Par contre, la catégorie initiation n’a attiré que trois personnes. Localement, on donne déjà des cours de swing durant l’année», précise Olivier Duval, cofondateur du festival et président de la Cabane à Swing.

Les deux soirées dansantes se sont déroulées vendredi et samedi au Club de golf de Saint-Georges. Les Royals Pickles, ainsi que les DJ Olivier Didur et Irène Mauvais, se sont occupés de la portion musicale.

Compétitions et conférence

Le samedi soir, en plus des prestations de professeurs et troupes invitées, les participants se sont livrés à une compétition de danse.

Dans la catégorie Jack & Jill, où les danseurs sont jumelés ensemble sans se connaître, Yamac Ozdil et Caroline Fondacci ont remporté les grands honneurs.

Au niveau Just Do It, Lionel Mauvais et Ariane Vincent ont été couronnés champions. La danse se déroulait en duo sur différents styles musicaux. Alice Bourgasseur a remporté le titre dans la catégorie de danse solo charleston.

Les Royal Pickles ont animé musicalement les deux soirées, ainsi qu’un jam le dimanche. (L’Éclaireur Progrès – Sébastien Roy)

 

Dimanche au Grand Marché Beauce-Sartigan, Annie Trudeau, championne mondiale de Lindy Hop et professeur au festival, a présenté une conférence sur son parcours.

Ayant créé un bel effet au centre-ville l’an dernier, le défilé extérieur avec danseurs et musiciens a été annulé. «Il faisait trop froid dimanche. À la place, les Royals Pickles ont fait un jam à l’intérieur et jasé de l’histoire du groupe», d’ajouter Olivier Duval.

D’avril à juin

Pour sa quatrième édition en 2019, Down by the Riverside se tiendra du 7 au 9 juin plutôt qu’en avril. L’événement sera présenté à la salle paroissiale de Saint-Georges, comme c’était le cas en 2016 et 2017.

«La météo sera plus clémente en juin pour être certain qu’on tienne notre défilé. C’est aussi assez tôt pour ne pas entrer en concurrence avec des festivals. La salle paroissiale est déjà réservée. Nous n’avions pas réussi à l’avoir cette année, d’où le changement d’endroit», d’expliquer M. Duval.

Pour plus de renseignements sur le festival ou les activités de swing à Saint-Georges, visitez le site de La Cabane à Swing.

Olivier Duval, cofondateur du festival et président de la Cabane à Swing.
(Gracieuseté – François Beauchemin)

Poster un Commentaire

avatar