Groupe Espérance et cancer tient une exposition à la bibliothèque de Saint-Prosper

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
Groupe Espérance et cancer tient une exposition à la bibliothèque de Saint-Prosper
Marie-Claude Asselin a livré un témoignage sur son cheminement avec le Groupe Espérance et Cancer. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Sébastien Roy)

Le Groupe Espérance et Cancer Beauce-Etchemins a procédé au vernissage de son exposition le 25 janvier à la bibliothèque municipale de Saint-Prosper.

Ainsi, 11 peintures réalisées par des personnes ayant bénéficié des services de l’organisme seront exposées à cet endroit jusqu’au 26 février. Les artistes ont peint leur œuvre lors des ateliers d’expression de peinture sous la supervision de Jacqueline Ferland, à Saint-Georges, et de Diane Veilleux, à Lac-Etchemin.

Cette exposition a été organisée sous le thème: «Moments pour moi». «L’objectif des ateliers de peinture est d’offrir un moment de répit, de briser l’isolement, diminuer le stress et extérioriser ses émotions», indique la directrice générale du Groupe Espérance et Cancer, Lyse Perron.

Au cours de l’événement, l’une des 11 artistes, Marie-Claude Asselin, a livré un témoignage sur les services qu’elle a reçus de l’organisme.

Mme Asselin a reçu un diagnostic de cancer de sein en novembre 2018. «J’ai été très bien accueillie par des gens de cœur qui sont à l’écoute de nos besoins. Ils nous apportent de l’information et du réconfort. Nous avons aussi la chance de partager avec des personnes qui vivent la même chose», énumère-t-elle.

Cette dernière a aussi beaucoup apprécié les différents ateliers proposés, comme la relaxation, la nutrition, l’aide au développement de la croissance personnelle et bien entendu, ceux de peinture. «Cela faisait longtemps que je voulais développer mon côté créatif, mais je ne prenais jamais le temps. La peinture me permet d’oublier le temps, elle nous ramène au moment présent. Elle permet d’exprimer nos pensées et nos sentiments. On oublie que l’on a mal ou qu’on ne va pas bien. On se concentre sur la peinture», ajoute Mme Asselin, qui entend continuer à peindre.

Ce n’est pas la première fois que l’organisme organise une telle exposition. La dernière remonte à 2015. «On voit la fierté et le bien que cela fait aux artistes-peintres», indique Mme Perron.

Ceux-ci viennent des trois MRC desservies par le Groupe Espérance et Cancer, soit Beauce-Sartigan, Robert-Cliche et les Etchemins.

Rappelons que l’organisme tiendra son traditionnel Brunch de l’espoir le dimanche 16 février prochain, de 8h30 à 12h, à l’école des Deux-Rives de Saint-Georges. Pour plus de détails, consultez l’article: «Un objectif de 1300 convives pour la 23 édition du Brunch de l’Espoir en février».

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des