Hausse des accidents sur les routes en Chaudière-Appalaches

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Hausse des accidents sur les routes en Chaudière-Appalaches
Sur six ans, 167 accidents ont causé des décès dans la région.

De 2012 à 2017, sept des dix MRC de la région Chaudière-Appalaches ont enregistré une hausse des accidents sur leur territoire.

À lire aussi : «Il faut sortir le trafic de l’autoroute 73 de Saint-Georges» – Claude Morin

Grâce aux informations fournies par la Société d’assurance automobile du Québec (SAAQ), nous avons utilisé les données sur les accidents pour l’année 2017 en comparaison à la moyenne des cinq années précédentes (voir boîte infos).

Quatre MRC ont franchi la barre des 10 % en augmentation, soient les MRC des Etchemins (16,1 %), Bellechasse (15 %), des Appalaches (10,9 %) et Beauce-Sartigan (10,1 %). La moyenne régionale est de 2,9 %.

Ailleurs en Beauce, la MRC Robert-Cliche a subi une hausse de 1,4 %, celle de la Nouvelle-Beauce ayant connu une diminution de 4 %.

Seulement en 2017, 6589 accidents ont été répertoriés en Chaudière-Appalaches. Cela représente une moyenne de 18 accidents par jour.

Corporels

Au chapitre des collision causant des blessures ou des décès, les MRC des Etchemins et Bellechasse ont été les plus touchées avec des variations de 30,4 % et 14,4 %. En Beauce, la MRC Beauce-Sartigan est à 4,7 %, suivi par Robert-Cliche (1,1 %) et la Nouvelle-Beauce (- 1,3 %).

Sur six ans, 167 accidents ont causé des décès en Chaudière-Appalaches. La MRC des Appalaches détient la première place à 31 accidents. La ville de Lévis (22) ainsi que les MRC de Bellechasse (21) et Beauce-Sartigan (20) franchissent le cap de la vingtaine.

On compte plus d’accidents en hiver que lors des autres saisons.

Si les accidents sont nombreux dans les Etchemins, seulement huit d’entre eux ont conclu à des décès, le plus faible nombre en Chaudière-Appalaches.

Hiver et âges

D’après les données de la SAAQ, l’hiver est clairement propice aux accidents, toutes catégories confondues.

La période de décembre à mars est celle où les collisions sont les plus concentrées. De 2012 à 2017, celles-ci représentent de 36 à 42 % des accidents sur une année complète.

Dans le cas des accidents mortels ou avec blessures, les jeunes de 16 à 24 ans sont les plus impliqués avec des pourcentages variant de 25 à 28 %. Sur le nombre total de collisions, il s’agit d’une diminution de 7,5 % sur six ans (511 vs 552). Les boomers de 55 à 74 ans comptaient pour 18 à 21 % des accidents de 2012 à 2017, le total de collisions ayant connu une hausse de 34,5 % (427 vs 369).

Cependant, les boomers sont plus nombreux à posséder un permis de conduire. De 2009 à 2017, le nombre de titulaires d’un permis de conduire pour cette tranche d’âge en Chaudière-Appalaches est passé de 83 968 à 109 641 personnes (+ 31 %).

Inversement, 33 927 conducteurs de 16 à 24 ans possédaient un permis de conduire en 2017, 14 % de moins que huit ans plus tôt (29 063).

Nombre d’accidents totaux

MRC 2012 2013 2014 2015 2016 2017 Variations %

(17 vs 12-16)

Beauce-Sartigan 798 916 968 936 955 1007 10,1
Robert-Cliche 304 323 327 304 305 317 1,4
Nouvelle-Beauce 534 517 485 527 558 503 – 4
Etchemins 178 192 197 188 218 226 16,1
Bellechasse 556 550 562 555 607 651 15
Appalaches 631 628 683 655 672 725 10,9
Lotbinière 570 500 499 467 522 543 6,1
Lévis 2222 2120 2132 1996 2096 2021 – 4,4
Montmagny 371 356 310 340 331 342 0,1
L’Islet 253 249 261 276 303 254 – 5,4
Chaudière-Appalaches 6417 6351 6424 6244 6567 6589 2,9

 

* Source : Société de l’assurance automobile du Québec

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des