Hausse importante de taxes à prévoir à Saint-Georges

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
Hausse importante de taxes à prévoir à Saint-Georges
Le directeur général, le maire et la greffière de Saint-Georges, Claude Poulin, Claude Morin et Isabelle Beaulieu. (Photo : (Photo L'Éclaireur Progrès - Sébastien Roy))

MUNICIPAL. Le maire de Saint-Georges, Claude Morin, a prévenu les citoyens que les taxes municipales allaient augmenter davantage en 2022 que les années précédentes lors de la séance du conseil du 29 novembre.

Selon M. Morin, plusieurs dépenses ont connu une augmentation importante au cours de la dernière année. « Il y a beaucoup de choses que nous ne contrôlons pas. […] Malgré ce qui a été déposé par le gouvernement du Québec dans le mini-budget, il y a des augmentations partout. Des factures ont triplé et même quadruplé dans certains cas », a-t-il dit en citant l’inflation parmi les raisons de la hausse à venir.

Il précise que ce sont des dépenses qui ne peuvent pas être réduites en donnant l’exemple de l’électricité et du déneigement. Plus de détails seront donnés lors de la présentation du budget le 13 décembre.

En bref

La Ville et le promoteur Quartier urbain ont conclu un accord de principe afin que ce dernier puisse prolonger la 147e Rue et la 12e Avenue sur une longueur de 700 mètres. Cela permettra la construction de 16 résidences unifamiliales et de 24 jumelés. Le projet est estimé à 15,6 M$.

De plus, les élus ont donné leur appui au Cégep Beauce-Appalaches qui souhaite obtenir une aide financière du ministère de l’Éducation pour la construction d’un nouveau gymnase double. Selon eux, cela encouragera les citoyens à bouger davantage.

Les membres du conseil ont adopté un règlement pour créer une affectation résidentielle de très forte densité là où se trouvait l’ancien cinéparc. Une autre zone résidentielle de très forte densité a été créée entre la 175e Rue et la 180e Rue, derrière les commerces qui se trouvent le long du boulevard Lacroix du côté de la rivière Chaudière.

Une résolution a été adoptée afin d’accorder une aide financière de 25 000 $ pour la tenue du Festival beauceron de l’érable à la condition que celui-ci soit officialisé et qu’il ait bel et bien lieu aux dates prévues, soit du 18 au 20 mars à l’espace Carpe Diem.

Finalement, une aide financière de 1738 $ sera versée au Club de gymnastique Voltige.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Gilles Roy
Gilles Roy
1 mois

Vous allez devoir m’expliquer.
– Avec ses réserves de plusieurs millions depuis 10 ans.
– Les records de construction à St-GG (les entres de taxes).
– Les subventions à la ville pour justement la COVID-19.

Pourquoi il refile la facture aux citoyens ? Les conventions collectives des employés ? Ou une mauvaise gestion? St-Gg n’est rien sans les aides du gouvernement.