Huguette Plante aura marqué à sa façon la communauté de La Guadeloupe

Huguette Plante aura marqué à sa façon la communauté de La Guadeloupe

La Guadeloupe a été marquée par Huguette Plante.

L’ex-mairesse de La Guadeloupe, Huguette Plante, s’est éteinte le 12 janvier dernier à la Maison Catherine de Longpré. Elle aura donc marqué à sa façon cette localité aux dires du directeur général de sa municipalité, Marc-André Doyle.

«Elle a marqué de façon très profonde notre organisation en forçant chaque fois de trouver des solutions avec les citoyens afin de leur faire comprendre des décisions», explique le directeur général Marc-André Doyle. Après coup, on peut dire qu’elle avait bien raison.

L’ex-mairesse a laissé en héritage une culture de pensée bien particulière avec cet énoncé: «La municipalité ne se bat pas avec ses citoyens. Il ne sert à rien d’imposer les règles aux citoyens, s’ils n’y adhèrent pas. Ils n’y adhèreront pas s’ils ne les comprennent pas. Et ils ne les comprendront pas si nous ne prenons pas la peine d’expliquer, de discuter très longuement avec les plus récalcitrants le bien-fondé de ces règles. Elle avait raison», souligne M. Doyle.

Un de ses amis et membre du conseil municipal, Mike Roy, souligne que celle qui a été la première femme a accéder au poste de maire de l’endroit a été très dynamique en plus de changer l’organisation. Sa volonté d’éviter les chicanes et les représailles et trouver des compromis la caractérisait bien.  «Elle a fait plus que la job», qualifie M. Roy.

Élue en 2005, son troisième mandat aura été marqué par la maladie. Selon M. Roy, elle a démontré son courage et sa détermination face au cancer. Cependant, sa condition de santé précaire l’avait forcé à remettre sa démission comme mairesse le 8 juin dernier. Un conseiller, Rosaire Coulombe, a maintenant pris les rênes de la municipalité.

Au moment de mettre sous presse, la date des funérailles demeure inconnue.

Poster un Commentaire

avatar