Il faut être patient comme patient

Opinion du lecteur
Il faut être patient comme patient
Opinion du lecteur. (Photo : (Photo Depositphotos))

Aujourd`hui nous pouvons lire dans les différents quotidiens, que dans plusieurs de nos urgences au Québec nous attendons plus de 27 heures avant d’être transférés.

Pourtant « je me souviens » qu’il n’y a pas si longtemps, les représentants de la CAQ, alors dans l’opposition, déchiraient leurs chemises sur la place publique face à une attente semblable au temps des libéraux. Mais la nécessaire patience ne s’arrête pas là elle prend tout son sens dans la course pour avoir un médecin de famille, car là la situation à vue d’œil depuis quelques mois. Seulement en Chaudière-Appalaches, il y a plus de 44 000 personnes sur la liste d’attente pour avoir un médecin de famille. C’est une hausse de 62 % par rapport à 2009. L’inscription au Guichet d’accès à un médecin de famille nécessite encore votre patience, car ça peut prendre plusieurs mois à une année avant d’avoir votre médecin de famille. Là encore où sont les promesses de la CAQ ?

Dans son Projet national, le Parti Québécois (PQ) veut se doter d’une politique nationale assurant l’adaptation de notre société au vieillissement de la population pour répondre aux enjeux de la santé. Aussi de garantir les soins à domicile dans tous les milieux de vie. De soutenir les proches aidants et consolider les entreprises d’économie sociale pour les personnes âgées et handicapées. Enfin d’assurer l’accessibilité et la disponibilité des services médicaux en tout temps et partout. Une chose est sûre la situation actuelle n’est pas acceptable, il faut du changement.

André Beaupré
Bénévole au Parti Québécois de Beauce-Sud

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires