Importante restructuration au Club de golf de Beauceville

Photo de Simon Busque
Par Simon Busque
Importante restructuration au Club de golf de Beauceville
Alain Simard est le nouveau directeur général et professionnel du Club de golf Bellechasse. (Photo : L'Éclaireur-Progrès – Archives)

Les temps ne sont pas faciles pour les clubs de golf d’un peu partout au Québec. À Beauceville, une importante restructuration est en cours de sorte que le contrat du professionnel en titre Alain Simard n’a pas été renouvelé.

Alain Simard a œuvré en tant que professionnel pendant 27 ans au Club de golf de Beauceville. Il a appris que son contrat ne serait pas renouvelé à la mi-janvier. L’annonce officielle a été faite lors de l’assemblée générale annuelle le 25 janvier dernier.

«J’ai su que mon contrat ne serait pas renouvelé vers la mi-janvier en raison d’une restructuration administrative. J’avais même placé mes commandes pour la prochaine saison mais j’ai dû tout annuler», affirme Alain Simard d’un ton résigné.

«J’ai été le premier professionnel du club et j’ai passé 27 très belles années à Beauceville. J’ai eu beaucoup de plaisir. On a finalement réglé à l’amiable et je pars la tête haute. Je suis membre honoraire du club et je vais continuer à enseigner le golf à Beauceville. Je profite de l’occasion pour remercier les membres, mes clients et mes amis».

Mesures administratives

Le président-directeur général du club, Pierre Paquet, nous a expliqué que d’importantes mesures administratives devaient être prises pour assainir les finances de l’organisation. «On a tout d’abord embauché un spécialiste en ressources humaines qui nous a soumis un rapport. L’une de ses recommandations était d’abolir que le poste de professionnel. Des clubs comme Saint-Damien, Thetford, Lac-Etchemin et Adstock n’en ont pas et on a appris que d’autres clubs se dirigeaient dans cette voie».

M. Paquet a confirmé qu’il y aurait quand même une boutique qui offrira des chandails, casquettes, balles ou même des bâtons mais que le choix sera moindre par rapport aux années précédentes.

C’est Jean-François Veilleux qui sera le coordonnateur de la boutique, du bar et du restaurant en plus d’être responsable du terrain comme l’an dernier. Chaque département aura un chef d’équipe.

M. Paquet a aussi annoncé que Marquis Bolduc sera de retour comme préposé au départ et René Lessard comme capitaine.

Les droits de jeu augmenteront de 5 $ pour atteindre les 44 $ sur semaine et les 50 $ les fins de semaine et jours fériés. La cotisation des membres sera augmentée de 2 %. Les membres devront aussi payer une cotisation spéciale de 100 $ cette saison. «C’est une année de transition. La cotisation spéciale ne devrait pas revenir l’an prochain», assure le président.

La dernière saison s’est soldée par un déficit de 10 000 $, contre 212 000 $ en 2018. Il s’est joué 1200 parties de plus en 2019 qu’en 2018. Le forfait hôtel a généré à lui seul 600 parties à Beauceville et autant dans les autres clubs de la région.

Enfin, outre Pierre Paquet, le conseil d’administration est formé de Michel Bernard, Michel Mathieu, Roger Bernard et du représentant de la Ville de Beauceville, Mario Perron. Un poste est vacant suite au départ de Diane Morin. «Je voudrais publiquement remercier Diane pour ses années de bénévolat car j’ai oublié de le faire de l’assemblée générale», conclut M. Paquet.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires