Inauguration de la nouvelle salle d’entraînement du Cégep Beauce-Appalaches

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
Inauguration de la nouvelle salle d’entraînement du Cégep Beauce-Appalaches
Le directeur adjoint aux études et à la vie étudiante, Jean-Philippe Vachon, le coordonnateur des ressources matérielles, François Talbot,le préparateur physique, Maxime Aubertin, et le directeur général, Pierre Leblanc, travaillat tous au Cégep Beauce-Appalaches. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Sébastien Roy)

Le Cégep Beauce-Appalaches a inauguré officiellement sa nouvelle salle d’entraînement le 14 janvier.

À lire également: Une nouvelle salle d’entraînement de 1,9 M$ au Cégep Beauce-Appalaches

Le nouveau bâtiment construit au coût de 2,5 M$ sera accessible à toute la communauté collégiale à compter de 20 janvier.

La salle a été conçue pour favoriser le développement des étudiants-athlètes des Condors. Celle-ci possède une superficie de 400 m² et inclus une mezzanine de 207 m². Elle comporte une panoplie d’équipements modernes, notamment pour l’haltérophilie et la pliométrie, des appareils cardiovasculaires, de même qu’une piste d’accélération de 100 pieds.

Pour assurer un suivi auprès de ses sportifs, et ainsi maximiser leur développement, le Cégep Beauce-Appalaches a procédé à l’embauche du kinésiologue et préparateur physique, Maxime Aubertin. «En plus de s’occuper de la gestion de la salle, il sera présent pour supporter le montage de programmes d’entraînement pour nos équipes sportives», précise le directeur adjoint aux études et à la vie étudiante, Jean-Philippe Vachon.

De plus, l’endroit ne sera pas uniquement accessible aux sportifs. Certains cours d’éducation physique auront également lieu à la salle d’entraînement. «Nous avons pris la décision d’offrir un accès à la salle d’entraînement sans frais pour tous les étudiants, membres du personnel et les retraités du Cégep, afin d’encourager nos membres à développer de saines habitudes de vie», ajoute le directeur général, Pierre Leblanc.

Parmi les partenaires financiers de ce projet, on retrouve la Fondation du Cégep Beauce-Appalaches, qui a remis 542 000 $ à la suite d’une levée de fonds, la Fondation des Condors, qui a contribué à la hauteur de 200 000 $, et la Fondation Nordiques, qui a donné 10 000 $.

Dépassement de coûts

Le projet devait au départ coûter 1,9 M$ lorsqu’il a été annoncé en décembre 2017. Cependant, des dépenses supplémentaires se sont ajoutées en cours de route.

Selon le coordonnateur aux ressources matérielles du Cégep, François Talbot, des problèmes de structures existantes ont causé ce dépassement de coûts. «Les conduites souterraines qui étaient sur les plans d’origine, datant de 1947, n’étaient pas les mêmes que ce que nous avons découvert. Aussi, lorsque nous avons enlevé la brique sur les murs existants, ce que nous avons découvert, ce n’était pas ce qui était prévu. Nous avons donc dû modifier les parements extérieurs pour l’isolation, ce qui a amené de gros coûts supplémentaires», précise-t-il.

Initialement, le projet devait être complété au début de l’année 2019. Toutefois, il a dû être retardé, puisque le Cégep avait appliqué sur un programme du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur et il ne pouvait commencer avant de recevoir la réponse. La demande a finalement été refusée en septembre 2018.

 

 

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des