Juin coïncide avec le début de la floraison des lilas

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Juin coïncide avec le début de la floraison des lilas
Ces lilas Lemoine fleurissent au parc Veilleux, près de la sculpture «Source de vie». (Photo : Gracieuseté – Musée des lilas)

Dès maintenant, la population est invitée à visiter le Musée des lilas de Saint-Georges et ses 700 cultivars, plantés sur l’île Pozer et au parc Veilleux.

«Cette année, le début de la floraison est en retard d’une semaine, à cause du printemps plus froid que d’habitude. La chaleur des derniers jours va améliorer les choses», dit Claire Fouquet, administratrice au musée.

Pendant l’été, de nouvelles plaques d’identification seront installées près de certains cultivars. «À la fin des travaux, plus de 400 cultivars auront leur propre description», ajoute-t-elle.

Normalement, la saison des lilas est lancée avec la Fête des parfums. Après une annulation en 2019 à cause de fortes pluies, le rassemblement n’aura pas lieu cette année en raison du COVID-19.

«Avec l’interdiction des rassemblements, on a aussi perdu le congrès annuel de l’International Lilac Society. On pense faire une demande pour accueillir l’événement en 2023, car les villes hôtesses sont confirmées pour les deux prochaines éditions. La Fête des parfums reviendra l’an prochain dans une formule similaire», précise Mme Fouquet.

En visitant le Musée des lilas, les marcheurs doivent respecter la distanciation sociale. «Du début juin à la mi-juillet, c’est le plus beau moment pour voir fleurir les lilas», indique Claire Fouquet.

Des bénévoles s’occupent de planter et entretenir les lilas. Si vous souhaitez donner un coup de main au comité, composez le 581 372-4816 ou visitez le site web du Musée des lilas.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des