Kevin Cloutier est heureux d’être revenu en Beauce

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Kevin Cloutier est heureux d’être revenu en Beauce
En Suisse

Après deux ans à jouer en Suisse, Kevin Cloutier est maintenant de retour chez lui en Beauce.

L’athlète beaucevillois avait évolué pendant dix ans à Saint-Georges au sein de la LNAH avant de signer en 2013 avec le HC Ajoie, équipe de la Ligue nationale B basée à Porrentruy.  

En 2013-2014, Cloutier a obtenu une fiche de 17 buts et 25 aides en 36 parties avec le HC Ajoie. Capitaine de la formation au cours de la dernière saison, il n’a inscrit que trois buts en 17 matchs avant d’obtenir un essai avec le CP Berne dans la Ligue nationale A.

«Le HC Ajoie ne pouvait avoir que deux joueurs étrangers dans l’alignement. On m’avait jumelé à Thomas Beauregard et on n’a jamais pu trouver une chimie sur la glace. Un troisième joueur étranger est arrivé et il y a eu un système d’alternance», précise Kevin Cloutier.

Le CP Berne pouvait utiliser quatre joueurs étrangers dans un match. Deux athlètes étant blessés, Cloutier s’avérait alors une bonne solution de rechange. Il n’aura toutefois connu qu’une fiche de cinq buts et une aide en 12 rencontres.

«Guy Boucher (entraîneur-chef) m’avait déjà dirigé à Rouyn-Noranda (LHJMQ). Je devais rester trois semaines au départ, mais l’équipe m’a gardé comme cinquième étranger au cas où il y aurait des blessures», dit-il.

Encore en forme

Dans le transfert de Kevin Cloutier dans la Ligue nationale A, le HC Ajoie avait annoncé qu’il était remercié en raison de divergences avec l’équipe technique. Comme le CP Berne ne pouvait lui offrir un contrat comme joueur permanent, Cloutier a choisi de retourner à ses racines.

«J’évoluais sur le quatrième trio et jamais sur les unités spéciales. Ma famille était retournée en Beauce avant Noël à cause de l’incertitude de mon utilisation à Berne. C’était plus intelligent de revenir au Québec», estime Cloutier.

S’il ne regrette pas son passage en sol suisse, Kevin Cloutier n’accrochera pas ses patins pour autant. Toujours sur la liste de protection du Cool FM, ce dernier confirme qu’il voudrait évoluer à nouveau avec la formation.

«Je dois discuter avec Léo-Guy Morissette (propriétaire) là-dessus. J’avais été bien traité par l’organisation et c’était chez nous. Si ça ne marche pas, je suis quand même ouvert à jouer ailleurs», mentionne celui-ci.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des