La Beauce surveille la Chaudière

Photo de Andréanne Huot
Par Andréanne Huot
La Beauce surveille la Chaudière
Un petit embâcle s'est formé à la sortie nord de Saint-Georges. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Sébastien Roy)

Les glaces prises dimanche au pont David-Roy à Saint-Georges ont quitté en soirée, permettant aux quelques commerçants ayant des sous-sols inondés de souffler un peu.

La situation à Saint-Georges semble aller en s’améliorant puisque le niveau de la rivière a baissé, passant de la cote d’inondation majeure dimanche matin au seuil de surveillance lundi.

«On n’a pas eu de signalement. Les gens ne nous appellent pas parce que c’est la normalité. Donc c’est de l’infiltration d’eau, un peu plus que la normale, mais ce n’est rien de majeur», explique Sylvain Veilleux, coordonnateur des mesures d’urgence à Saint-Georges.

Les glaces ne se sont pas arrêtées bien loin puisqu’un second petit embâcle s’est formé à la hauteur de la sortie nord de la ville, près du concessionnaire Vachon Subaru. De la surveillance est effectuée depuis samedi par les équipes de Saint-Georges. Cependant, à cette hauteur, cela ne cause plus de problème.

«Il y a certains passages à l’eau libre alors ça ne montera pas jusqu’ici. On peut dire qu’ici, c’est dossier réglé», ajoute M. Veilleux.

Beauceville

C’est maintenant au tour des municipalités en aval de voir les eaux monter. À Beauceville, le Système de surveillance de la rivière Chaudière indique la cote d’inondation mineure, c’est-à-dire que quelques champs et l’île ronde sont submergés. Cependant, aucune résidence n’est touchée avant que la rivière n’atteigne 151,6 mètres, affirme le coordonnateur adjoint aux mesures d’urgence, Paul Morin.

Au moment d’écrire ces lignes, lundi vers 10h30, M. Morin, indique que le niveau est de 151,2 mètres et qu’aucune résidence n’est touchée.

Le couvert de glace est présent des Rapides du Diable jusqu’au nord de la municipalité, ajoute-t-il. Avec la pluie et le ruissellement, le niveau devrait être à la hausse pour les 24 prochaines heures.

L’avenue Lambert est fermée à la circulation dans le secteur de la rivière Le Bras Saint-Victor ainsi que dans le secteur de la 46e Rue.

Paul Morin précise également que les citoyens sont invités à suivre la situation de près, à s’abonner aux alertes de Système de surveillance de la rivière Chaudière en se rendant sur le site du Cobaric et à être prêts à toute éventualité. La municipalité est à risque puisque le niveau de l’eau est élevé. Il invite les riverains à être prudents, à respecter les consignes de la ville ainsi que de téléphoner à la municipalité au 418 774-9137 en cas d’urgence.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des