La CSBE trouve des solutions pour couper

Photo de Andréanne Huot
Par Andréanne Huot
La CSBE trouve des solutions pour couper
Le président de la CSBE

ÉDUCATION. Les commissaires de la commission scolaire de la Beauce-Etchemin (CSBE) ont commencé à prendre d’importantes décisions afin de parvenir à couper 3 M$ de son budget pour l’année prochaine et bien entendu, élèves et professeurs devront s’ajuster.

Grâce à plusieurs manœuvres pour réorganiser le plan d’organisation scolaire 2015-2016, la CSBE réussit à économiser 1,5 M$. Pour y arriver, elle augmente le nombre de groupes multiâges, surtout dans les plus petites écoles où la clientèle étudiante est moins élevée, tout en respectant les normes et les conventions collectives des employés.

Au primaire, le nombre de groupe à deux niveaux passera de 108 en 2014-2015 à 123 en 2015-2016. Cela représente 32,8 % des 381 groupes (classes) de la CSBE. Il y aura aussi deux groupes à trois niveaux.

Le nombre d’élèves moyen par groupe se retrouve par le fait même augmenté. La moyenne d’étudiants passe de 20,8 élèves par groupe à 21,3 en 2015-2016. Il n’a pas été possible d’obtenir les données pour le secondaire.

Afin d’économiser un autre 600 000 $, le plan d’allocation des ressources humaines a été revu. Plusieurs départs à la retraite n’ont pas été remplacés et la CSBE a restructuré les tâches des employés, en particulier du côté administratif. Dans ce secteur, le nombre d’employés passe de 27 à 25. Le conseiller en communication de la CSBE, Jacques Légaré, précise qu’il s’agit d’une diminution de 15 % des effectifs à l’administration en trois ans.

Ces décisions prises mardi soir permettent à la CSBE de s’approcher du 3 M$ de compressions demandées par le gouvernement Couillard. Il reste cependant 900 000 $ à couper ailleurs.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des