La fièvre des encans s’arrête à Saint-Victor

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
La fièvre des encans s’arrête à Saint-Victor
L'antiquaire, Tom Gouvatsos, l'un des protagoniste de l'émission La fièvre des encans, a rempli pour la première fois son camion lors de l'épisode tourné à Saint-Victor. (Photo : Corus Média)

L’équipe de tournage de La fièvre des encans : nouvelle génération s’est arrêtée à Saint-Victor l’été dernier pour tourner un épisode de la populaire émission diffusée sur les ondes de la chaîne Historia.

Pour les personnes qui ne connaissent pas l’émission, les protagonistes se rendent à des encans à la criée afin de dénicher des antiquités et autres objets qu’ils trouvent intéressants.

L’équipe s’est donc rendue dans la municipalité beauceronne pour participer à un encan de succession. « Le propriétaire était un collectionneur et un amateur d’antiquités. L’encanteur Alain Brousseau, que nous suivons régulièrement, a reçu le mandat de faire un encan afin de vider la maison », explique la productrice de l’émission, Catherine Dubé-Nadeau.

Parmi les protagonistes, on retrouve l’antiquaire Tom Gouvatsos. Celui-ci a été charmé par la Beauce. « Vous avez une très belle région », mentionne-t-il.

Il faut dire que M. Gouvatsos avait d’autres raisons d’apprécier son voyage dans la région. Celui-ci a rempli son camion d’articles pour sa boutique à Montréal, une première dans son cas. « J’ai pu mettre la main sur un joli sofa capitonné pour 500 $. Jamais je n’aurais pu avoir un meuble comme celui-ci à Montréal », soutient-il.

Ce n’est cependant pas la pièce maîtresse de son séjour. Il a en effet repéré une petite armoire de style Louis XIV ou Louis XV. « Elle a probablement été fabriquée entre les années 1745 et 1775. Il y a un peu de patine à refaire, mais dans l’ensemble, elle est en bon état. C’est assez rare d’en trouver une aussi bien conservée », décrit M. Gouvatsos.

L’épisode de La fièvre des encans : nouvelle génération sur l’encan de Saint-Victor sera diffusé le 30 mars prochain à 19h30 sur les ondes d’Historia.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Maryse Jolicoeur
Maryse Jolicoeur
18 jours

En effet mon frère Bertrand était un collectionneur et passionné d’antiques . Il recherchait et appréciait les belles pièces qui ornaient sa belle grande maison qui appartenait jadis à mes grands-parents et dont il était si fière.