La Fromagerie Boivin achète La Pépite d’or

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
La Fromagerie Boivin achète La Pépite d’or
La Pépite d'or conserve son nom et sa bannière. (Photo : (Photo L'Éclaireur Progrès - Frédéric Desjardins))

Basée au Saguenay, la Fromagerie Boivin étire son réseau en Beauce. Ce printemps, l’entreprise a acheté la Fromagerie La Pépite d’or de Saint-Georges. La transaction inclut aussi les trois restaurants de la bannière La Poutine d’or, à Saint-Georges et Sainte-Marie.

« Lionel Bisson (propriétaire) cherchait une relève à son entreprise. Nous connaissions déjà l’excellente réputation des produits de la Pépite d’or. C’est une belle entreprise en santé appelée à grandir », indique Luc Boivin, directeur de la Fromagerie Boivin.

La Pépite d’or conserve son nom et la fabrication de ses produits en Beauce. La Fromagerie Boivin avait déjà réalisé des transactions semblables en achetant la Fromagerie Lemaire (Centre-du-Québec) et la Fromagerie Saint-Fidèle (Charlevoix).

« Nous ne sommes pas là pour enlever l’aspect local de ces entreprises. Au contraire, les produits de chaque fromagerie seront vendus dans nos succursales. Pour la Pépite d’or, on était très intéressé par leur marché des tortillons aux différentes saveurs », dit M. Boivin.

Ce fromage tortillon est vendu en pot, saumure ou brindilles. Pour Nick Fortin, directeur des opérations à la Fromagerie La Pépite d’or, c’est une occasion extraordinaire de faire connaître leur fromage beauceron à plus de Québécois.

« Nos deux compagnies partagent les mêmes valeurs. L’expertise de la Fromagerie Boivin profitera à La Pépite d’or. On reste local. Notre usine devrait même produire plus de fromage. Nous aurons besoin de nouveaux employés », mentionne M. Fortin.

Luc Boivin ajoute que les fromageries québécoises doivent se serrer les coudes face à la concurrence internationale.

« Le lait est sous la gestion de l’offre. Toutefois, l’ouverture du marché canadien au fromage importé a fait perdre d’importantes marges de profit aux entreprises d’ici », rappelle M. Boivin.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires