La frontière canado-américaine reste fermée jusqu’au 21 février 2021

Godlove Kamwa, Initiative de journalisme local
La frontière canado-américaine reste fermée jusqu’au 21 février 2021
Le poste frontalier d'Armstrong. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Frédéric Desjardins)

L’entente sur la fermeture de la frontière terrestre entre le Canada et les États-Unis a été prolongée d’au moins un mois supplémentaire en raison des restrictions liées à la lutte contre la COVID-19.

Ottawa continue de conseiller aux Canadiens d’éviter tout voyage à l’étranger. Toute personne qui arrive au Canada par avion doit se soumettre à une quarantaine de 14 jours. Les règles ont d’ailleurs été durcies aux frontières avec l’obligation pour les arrivants de présenter un test de dépistage négatif à la COVID-19 avant l’embarquement. Transport Canada a récemment estimé que l’introduction de cette nouvelle mesure depuis le 7 janvier, permettra d’éviter la propagation et la transmission du virus ou de ses nouvelles variantes sur le territoire canadien.

Les autorités américaines ont également adopté cette mesure qui entrera en vigueur le 26 janvier prochain. Les nouvelles règles prescrivent que le test doive être réalisé dans les trois jours précédant le départ pour les États-Unis. Les transporteurs aériens sont chargés de veiller au respect de cette mesure avant l’embarquement. Les autorités sanitaires américaines justifient aussi le renforcement des mesures barrières par la montée de nouvelles variantes du coronavirus.

Seuls les voyageurs essentiels comme les camionneurs qui relient les deux pays sont autorisés à passer la frontière terrestre.

Des voies de contournement

L’obligation de présenter un test négatif de dépistage à la COVID-19 ne s’applique pas aux voyageurs qui arrivent au Canada par voie terrestre. C’est le cas des passagers à destination de Niagara qui ont été refoulés dans les aéroports américains. Ils pourraient arriver dans cette ville mitoyenne à bord d’un taxi et accéder aux services locaux de douanes à pied, sans avoir à présenter un test négatif.

L’agence canadienne des services frontaliers a précisé dans un communiqué que les mesures prises aux frontières terrestres étaient efficaces, mais elle n’exclut pas de les renforcer. Ses nouvelles règles de contrôle « pourraient inclure des mesures de dépistage supplémentaires ou d’autres approches frontalières » a-t-elle précisé.

La frontière canado-américaine est fermée depuis mars et cette décision conjointe de Washington et Ottawa a été renouvelée plusieurs fois.

En moyenne, 8 100 nouveaux cas sont signalés chaque jour au Canada et le nombre de personnes gravement malades est toujours en hausse selon l’agence de la santé publique. Elle enregistre plus de 140 décès quotidiens. Le pays totalise plus de 668 000 cas de COVID‑19, dont 17 086 décès et plus de 82 500 cas actifs.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires