La nouvelle cupidon du Québec débarque à Saint-Georges

Photo de Andréanne Huot
Par Andréanne Huot
La nouvelle cupidon du Québec débarque à Saint-Georges
Mélanie Trudel est en compagnie de Louis Larochelle du Boston Pizza de Saint-Georges et de Jason Groleau du IGA Rodrigue et Groleau.

Après un succès fou à Québec, la tournée Panier dating s’arrête à Saint-Georges le 19 novembre prochain à 19h au IGA Rodrigue et Groleau.

Pour la fondatrice de Célibataires sans critères, Mélanie Trudel de Québec, organiser des rencontres pour que des couples se forment est dans sa nature. Celle-ci le faisait déjà avec ses amis il y a une quinzaine d’années et elle le fait encore aujourd’hui. «J’ai toujours rêvé d’organiser des soirées comme ça. Et avec ma sœur, je matchais du monde pour le fun», explique-t-elle. Il y a deux ans, elle a décidé de se lancer et d’organiser des soirées ouvertes à tous.

Dès sa première soirée, elle a su que la demande était très présente. «J’avais organisé une rencontre de célibataires dans une galerie d’art. J’attendais 50 personnes, mais j’en ai eu 120», se souvient-elle. Depuis, tous ses événements sont complets plusieurs jours à l’avance. Saint-Georges sera sa 19e édition. Avec 36,5% de la population étant célibataire, le potentiel pour sa jeune entreprise est bien présent.

«Pour les célibataires, il y a deux choix, soit le virtuel, soit les bars, et il n’y a plus de monde dans les bars», ajoute Mme Trudel. Les rencontres virtuelles sont en augmentation, mais celles-ci laissent beaucoup de place à la déception, selon elle.

Critères à respecter

Dans tous les événements organisés par Célibataires sans critères, il y a des règles à respecter. Les participants n’ont pas le droit de mentionner leur âge, leur profession et depuis combien de temps ils sont célibataires. C’est le concept de base et Mélanie Trudel y tient mordicus. «Je veux que ça clique pour les bonnes raisons», souligne-t-elle.

Ces soirées ne servent pas qu’à trouver l’amour. Elles permettent aussi de rencontrer de nouveaux amis et de développer son réseau.

Lors de sa première présentation du Panier dating à Québec, Mme Trudel s’attendait à recevoir une cinquantaine de célibataires. La veille de l’événement, elle avait 120 personnes d’inscrites. Le jour même, les médias se sont intéressés à son activité qui sort de l’ordinaire et ce sont plutôt 300 chercheurs de la perle rare qui se sont rassemblés au IGA. Elle a donc décidé de tenir une deuxième édition à Saint-Georges. «C’est arrivé grâce à Pierre-Olivier Drouin de Firebarns. Il m’a mis en contact avec Jason Groleau du IGA Rodrigue et Groleau et avec Louis Larochelle du Boston Pizza où se déroulera la fin de soirée».

Lors du Panier dating, les participants pourront participer à une activité de speed dating dans une limousine, visiter les différents kiosques de démonstrations installés sur place, assister à des démonstrations de cuisine, déguster des produits et même se faire maquiller par une esthéticienne sur place. «Il y a aussi mon équipe d’entremetteur brise-glace qui est là pour aider les gens plus timides. Je ne veux pas que personne soit seule dans son coin», ajoute la pétillante Mélanie Trudel.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des