La pandémie déstabilise les arts de la scène

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
La pandémie déstabilise les arts de la scène
Le conseil d'administration a tenu son assemblée annuelle le 25 août. Première rangée : André Gonthier (président), Maude Benoît-Pépin (vice-présidente) et Carole Paquet (secrétaire). Deuxième rangée : Yvan Dumontier, Bianka Champagne et Dorothée Rodrigue (trésorière). Absents : Micheline Catellier, Annie Gilbert et François Talbot. (Photo : (Photo L'Éclaireur Progrès - Frédéric Desjardins) )

Les Amants de la Scène ont été frappés de plein fouet par les conséquences de la COVID-19. L’organisme s’est tourné partiellement vers les représentations virtuelles, un phénomène qui ne remplace pas l’expérience d’un spectacle en salle.

Seulement 11 spectacles, dont six par Internet, ont été présentés durant la saison 2020-2021. Ils ont attiré 2 822 personnes pour des revenus de billetterie totalisant 53 249 $.

La saison précédente avait pris fin abruptement en mars 2020. Malgré un calendrier écourté, 102 représentations en salle avaient attiré 31 674 spectateurs à Saint-Georges. Les revenus à la billetterie se chiffraient à 795 098 $.

« À l’heure actuelle, nous ne connaissons pas la durée et les impacts futurs de la crise sanitaire sur les activités relatives aux arts de la scène », rappelle Maude Benoît-Pépin, présidente sortante du conseil d’administration.

États financiers

Au 30 avril 2021, Les Amants de la Scène affichaient un déficit de 260 274 $ dans leurs états financiers. Grâce à six aides financières gouvernementales, l’organisme a dégagé finalement un excédent de 307 555 $.

Sur douze mois, la diminution des dépenses (- 598 105 $) était moindre que celle des revenus (- 810 700 $). Ceci s’explique par l’impossibilité de réduire des frais fixes en administration.

« Ce surplus servira à la relance de nos activités et à la poursuite de notre mission culturelle. Nous conserverons précieusement ces fonds, car on ne sait pas si les aides des gouvernements reviendront à court ou moyen terme », indique Mme Pépin.

Programmation et passeport vaccinal

Avec l’assouplissement des mesures sanitaires, Les Amants de la Scène ont recommencé la présentation de spectacles à Saint-Georges. Au moment d’écrire ces lignes, la programmation contenait 51 représentations entre septembre 2021 et juin 2022. Quatre spectacles ont aussi eu lieu en août.

D’autres représentations devraient s’ajouter au cours des prochaines semaines et mois selon Jean-François Bernatchez, directeur général de l’organisme. En ce moment, le masque est obligatoire à l’entrée et la sortie de la salle (Alphonse-Desjardins et Cabaret des Amants). Le passeport vaccinal sera exigé avant chaque représentation.

« Les gens possédant déjà des billets, mais qui ne veulent pas obtenir le passeport vaccinal, pourraient se faire rembourser. On devra fixer une limite claire dans le temps. Par exemple, ce serait possible (remboursement) si les billets ont été achetés il y a plusieurs mois, mais pas après l’annonce du passeport vaccinal (par la Santé publique) », dit M. Bernatchez.

Pour plus d’information sur la programmation, visitez lesamantsdelascene.ca.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
trackback
Quand reverrons-nous des spectacles en salle ?  - L'Éclaireur Progrès
20 jours

[…] À lire aussi : La pandémie déstabilise les arts de la scène […]