La région de Chaudière-Appalaches compte 130 nouveaux cas

Photo de Andréanne Huot
Par Andréanne Huot
La région de Chaudière-Appalaches compte 130 nouveaux cas
(Photo : Libre de droit)

Aujourd’hui, le bilan de l’évolution de la COVID-19 dans la région indique 130 nouveaux cas confirmés portant le total des cas depuis le début de la pandémie à 9 912 et un nouveau décès pour un total de 208.

Le nombre de cas actif est de 1 115. De plus, 38 personnes sont hospitalisées, dont 9 en soins intensifs. Jusqu’à maintenant, 4 776 doses de vaccins ont été administrées. Le CISSS-CA indique que le 12 janvier, deux nouveaux groupes de travailleurs ont reçu l’offre de vaccination, soit les travailleurs du programme soutien  à domicile ainsi que les paramédics et les premiers répondants.

Deux nouveaux cas ont été répertoriés au CHSLD de Lac-Etchemin, et une nouvelle éclosion s’est déclarée au CHSLD de Saint-Raphaël dans Bellechasse où on dénombre 11 cas chez les résidents et cinq chez les travailleurs. Au Manoir Centre-Ville à Sainte-Marie, trois nouveaux cas s’ajoutent pour un total de 10 cas actifs chez les résidents et moins de cinq cas chez les employés. Un nouveau cas est également signalé au Château Sainte-Marie pour un total de 96 cas chez les résidents et les travailleurs de l’endroit.

Appels frauduleux

Le CISSS-CA fait également état de citoyens ayant été victimes d’appels frauduleux effectués par des individus s’identifiant faussement comme des représentants de la Santé publique.

« Le nom affiché serait « Recherche Lévis ». Ces individus affirmeraient que les personnes appelées ont obtenu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19, qu’elles aient ou non passé un test. De plus, il leur serait mentionné de s’isoler 14 jours. Nous vous rappelons que ces appels ne proviennent pas de la Direction de santé publique de Chaudière-Appalaches. Nous suggérons aux gens de ne pas répondre lorsque s’affiche « Recherche Lévis » à l’écran de leur téléphone et de noter la date et l’heure de l’appel reçu. Si toutefois, par distraction, l’appel était pris, nous leur recommandons de ne rien divulguer à leur sujet et de raccrocher rapidement. S’ils ont des enfants, ils ne doivent pas les laisser répondre à leur place. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires