La Réserve naturelle de la Cumberland s’agrandit

Photo de Andréanne Huot
Par Andréanne Huot
La Réserve naturelle de la Cumberland s’agrandit
Samuel Pépin-Gay de Linéaire Éco-construction et le président de la Réserve naturelle de la Cumberland

L’Association pour la protection des milieux humides de la Cumberland (APMHC) a acquis dernièrement, au coût de 73 000 $, un terrain de 11,68 acres à Saint-Simon-les-Mines dans le but de conserver une richesse écologie pour les générations futures.

Le terrain est situé dans une zone prioritaire de conservation du projet de corridor d’aires protégées de la Cumberland. L’acquisition a été rendue possible grâce à un partenariat avec l’organisme Protection des Oiseaux du Québec dont la mission est la conservation et la protection de la faune avienne.

«L’acquisition de cette propriété est une étape déterminante pour amorcer la création d’un véritable corridor de conservation qui permettra d’assurer la connectivité faunique entre les habitats situés sur les terres publiques et ceux sur la réserve naturelle de la Cumberland afin d’assurer la survie de nombreuses espèces animales dans ce secteur. Le nombre grandissant de partenaires à chaque étape du projet témoigne de l’importance de ces actions», mentionne le président fondateur de l’APMHC, Jean Poulin, par voie de communiqué.

Le coût du terrain est de 73 000 $, soit 54 000 $ plus les taxes, les frais de professionnels et le fonds de gestion de 8 100 $ versé à la fondation Québec Philanthrope pour assurer la pérennité des actions de conservations. La fondation Québec Philanthrope a pour mandat de regrouper les dons des organismes dans un fonds permanent afin de répondre aux besoins présents et futurs.

Conservation de la nature par le biais du Programme de conservation des zones naturelles, la Fondation Echo, la Fondation de la Faune du Québec (programme protéger les habitats fauniques, Linéaire écoconstruction et l’APMHC, ont tous contribué à l’achat de ce terrain.

Le projet a aussi été réalisé avec l’appui du ministère de l’Environnement et Changements Climatique Canada. Écoforce de Saint-Léon-de-Standon s’occupera de toutes les étapes administratives et partagera la gestion du projet avec l’APMHC.

Notons qu’une espèce menacée d’oiseaux nicheurs, le pioui de l’Est, est présent sur les terres protégées de la Réserve naturelle de la Cumberland. Près de 200 espèces animales, dont 145 espèces d’oiseaux ont été repérées dans le secteur.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires