«La situation demeure très préoccupante» – François Veilleux

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
«La situation demeure très préoccupante» – François Veilleux
La rivière Chaudière a atteint les 152,7 mètres au cours de la journée. (Photo : L'Éclaireur-Progrès - Sébastien Roy)

La ville de Beauceville a fait le point sur cette journée mouvementée qui a vu la rivière Chaudière s’étendre jusque dans les rues à nouveau.

«La situation demeure très préoccupante pour nos citoyens et pour nous», lance d’entrée de jeu le maire de Beauceville, François Veilleux. Celui-ci soutient également que la priorité des différents intervenants reste la sécurité de tous les citoyens.

Environ une centaine de personnes ont évacué leur résidence au cours de la journée, dont une douzaine se sont rendus à l’un des deux centres d’hébergement situés à l’hôpital et à l’école De Léry.

À la différence de mardi dernier, le niveau de la rivière est monté graduellement au fil des heures. «Cela a donné une chance aux intervenants d’intervenir adéquatement et faire en sorte que les gens soient pris en charge», indique le coordonnateur des mesures d’urgence, Félix Nunez.

Celui-ci s’attend à ce que le niveau de l’eau continue d’augmenter progressivement au cours de la soirée. «Selon les prévisions, le niveau pourrait atteindre 154 mètres, ce qui est semblable à ce que nous avons eu lors de la dernière semaine. Étant donné que cela se fait de manière graduelle, c’est moins dangereux qu’une vague soudaine qui prend de court plusieurs citoyens et commerces», poursuit-il.

Le directeur du centre de service de Saint-Georges de la SQ, Daniel Desmarais, le maire de Beqauceville, François Veilleux, le coordonnateur des mesures d’urgence, Félix Nunes, et le directeur du Service de sécurité incendie, Daniel Fortin, ont fait le bilan de la journée en début de soirée.

De plus, le Service de sécurité incendie collabore avec Hydro-Québec pour cibler les résidences dont les installations électriques sont jugées trop basses. Celles-ci seront débranchées du réseau électrique. Pour les résidents qui ont des installations avec des pompes, nous allons essayer le plus possible de les laisser avec de l’électricité», mentionne le directeur du Service de sécurité incendie, Daniel Fortin.

Pour sa part, la Sûreté du Québec (SQ) a fait venir certains équipements qui pourraient s’avérer nécessaires advenant le cas d’évacuations «massives et rapides». «On parle d’argos, de bateaux et de tout autre type de véhicules que l’on pourrait avoir besoin», énumère le directeur du centre de services de Saint-Georges de la SQ, Daniel Desmarais.

Plus tôt dans la journée, des soldats des Forces armées canadiennes se sont rendus à Beauceville, après que le ministère de la Sécurité publique du Québec ait demandé l’intervention du gouvernement fédéral.

«L’armée intervient uniquement si nous ne sommes pas en mesure de nous autosuffire avec des partenaires locaux», précise M. Nunez. Les soldats ont procédé à l’évaluation du terrain pour établir leur plan d’action dans l’éventualité d’une intervention. Lors du point de presse tenu à 17h30, ils avaient quitté les lieux.

Par ailleurs, la ville a décidé de fermer le centre d’information qui était situé à la bibliothèque Madeleine-Doyon afin de concentrer ses efforts aux centres d’hébergement cités plus haut.

Pour ce qui est des routes, le boulevard Renault demeure fermé à la circulation dans le secteur du centre-ville. Aussi, l’avenue Lambert est fermée en direction sud, entre la route 108 et Notre-Dame-des-Pins, ainsi qu’en direction nord jusqu’au pont de la rivière le Bras. Précisons qu’il est possible d’emprunter le pont, mais uniquement pour la circulation locale.

Rencontres d’information

Rappelons que deux rencontres d’information auront lieu les 23 et 24 avril prochains. Elles ont pour but de renseigner la population sur le nouveau programme d’aide aux sinistrés du ministère de la Sécurité publique et auront lieu à compter de 19h au centre communautaire.

Celle du 23 s’adresse aux résidents, alors que celle du 24 sera pour les commerçants.

Il est toujours possible de rejoindre le centre de coordination au 418 774-9137 poste 1500. Pour toute urgence, composez le 911.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des