La Société lyrique renoue avec ses premières racines

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
La Société lyrique renoue avec ses premières racines
Les choristes ont mis leurs plus beaux habits pour accueillir le printemps et chanter de la musique sacrée. (Photo : L’Éclaireur Progrès – Frédéric Desjardins)

Les choristes de la Société lyrique de la Beauce (SLB) ont chanté divers styles au fil des concerts. Pour son nouveau spectacle printanier, le groupe est revenu à ses origines par la musique sacrée.

Plus de 400 personnes ont assisté à ce concert intitulé Sacré intemporel : classique et contemporain, le 11 mai à l’église Saint-Georges.

Les spectateurs ont ainsi connu ou redécouvert ce style musical ayant traversé les siècles. Sous la direction musicale de Vincent Quirion, les 52 choristes ont d’abord rendu hommage à Joseph Haydn et son Heiligmesse. Le compositeur autrichien a écrit cette messe de six actes en 1796.

La seconde partie du concert était consacré à des œuvres contemporaines de Karl Jenkins, Florent Schmitt, Lloyd Webber et Dan Forrest. Toujours vivant, Forrest n’est âgé que de 41 ans et possède trois œuvres symphoniques à son actif.

Au diapason, les choristes étaient accompagnés par neuf musiciens, dont la violoniste Marjorie Bourque. Les spectateurs ont applaudi à tout rompre après chaque interprétation, la SLB présentant même un rappel.

La chorale retournera devant public le 8 décembre prochain pour son concert de Noël. Vous souhaiteriez devenir membre de la SLB ? Pour plus d’information, visitez le site de la SLB.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des