La SQ ouvre plusieurs enquêtes pour des vols commis à Saint-Georges

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
La SQ ouvre plusieurs enquêtes pour des vols commis à Saint-Georges
Sûreté du Québec.

Quatre enquêtes pour des vols commis à Saint-Georges ont été ouvertes dans les derniers jours par la Sûreté du Québec (SQ).

D’abord le 6 janvier, une plainte a été formulée en lien avec une introduction par effraction à la salle paroissiale de Saint-Georges. Un microphone, un amplificateur et un pied de microphone ont été dérobés. Le même jour, un vol a été commis dans un restaurant du boulevard Lacroix.

De plus, un vol d’une valeur de moins de 5000 $ a été commis le 12 janvier dans l’entrée d’un logement de la 29e Rue. Toujours le 12 janvier, des vêtements et de la nourriture ont été dérobés dans un magasin à grande surface.

Saisie de stupéfiants

Des agents de la SQ ont saisi une petite quantité de cocaïne, des champignons magiques et des instruments servant à la pesée et à la mesure de stupéfiants à l’intérieur du véhicule d’un adolescent de 17 ans le 12 janvier.

Ils avaient d’abord intercepté l’automobiliste en raison d’une infraction au Code de la sécurité routière.

Ceux-ci ont soumis un avis à la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) et une enquête a été ouverte dans ce dossier.

Alcool au volant

Une femme de 24 ans de Saint-Gédéon a été arrêtée le 11 janvier pour avoir conduit son véhicule alors qu’elle avait les facultés affaiblies par l’alcool. Celle-ci avait un taux supérieur à la limite permise par la loi.

Les policiers ont été appelés pour une sortie de route survenue vers 3h le 12 janvier sur la route 204 à Saint-Prosper. Sur place, ils ont arrêté le conducteur, un homme de 21 ans de Lac-Etchemin pour conduite avec les facultés affaiblies.

Le conducteur avait une alcoolémie qui dépassait la limite permise alors qu’il était toujours soumis à la tolérance zéro. De plus, son permis de conduire était sanctionné. Son véhicule a donc été saisi pour une durée de 30 jours et son permis a été suspendu pendant 90 jours.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des