La Ville de Beauceville souhaite rectifier les faits

Photo de Andréanne Huot
Par Andréanne Huot
La Ville de Beauceville souhaite rectifier les faits
L'actuel hôtel de ville de Beauceville. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Archives)

La Ville de Beauceville souhaite rectifier certains faits à la suite de la publication, le 4 février, d’un article de Radio-Canada « qui remet en question, de façon insidieuse, l’intégrité et la réputation d’une employée au service de la municipalité », mentionne l’administration municipale par voie de communiqué.

Selon la Ville de Beauceville, ce qui a été véhiculé dans ce texte au sujet de la prime versée au maire, François Veilleux, la directrice des finances et trésorière, Mélanie Quirion, n’a fait qu’obtempérer à la demande du conseil municipal pour le versement des sommes dont il est question.

« Il est donc complètement faux de dire qu’elle n’avait pas l’approbation des membres du conseil, puisque cette demande venait spécifiquement des élus et qu’elle était dans l’obligation d’y donner suite, malgré ses mises en garde quant à la procédure souhaitée et le versement de la prime avant l’adoption du règlement. La Ville de Beauceville dénonce les propos mensongers tenus à l’endroit de Mme Quirion et l’amalgame de faits qui lui porte préjudice dans cet article. En aucun temps, la Ville n’acceptera pas que l’intégrité et la réputation d’une employée professionnelle et dévouée, ou de tout autres employés soient bafoués sur la place publique », précise le communiqué envoyé par l’administration municipale.

La municipalité mentionne qu’elle a l’obligation de protéger ses employés de toutes formes de préjudices et entend faire respecter ses droits à cet égard.

Finalement, la Ville de Beauceville a précisé qu’elle ne fera aucun autre commentaire dans le dossier de la prime salariale octroyée au maire afin de respecter l’enquête du Commissaire à l’intégrité municipale et aux enquêtes. Elle entend également offrir sa pleine et entière collaboration au commissaire.

Rappelons que le maire avait renoncé à sa prime le 22 janvier dernier.

À lire aussi: Salaire du maire de Beauceville: le conseil municipal avait été prévenu cet été

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires