Le BEI ouvre une enquête à la suite du décès d’un homme pendant une intervention policière

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
Le BEI ouvre une enquête à la suite du décès d’un homme pendant une intervention policière

Le Bureau des enquêtes indépendantes du Québec (BEI) a ouvert une enquête sur l’intervention des policiers de la Sûreté du Québec survenue le 2 février à Saint-Georges.

À lire également: Des coups de feu entendus lors d’une opération policière

Dans un communiqué de presse, le BEI confirme le décès de l’homme. Sans révéler son identité, il précise qu’il était âgé de 47 ans.

Le Bureau a aussi fait la chronologie des événements. Une femme aurait composé le 911 pour rapporter que son ex-conjoint serait en crise, qu’il porterait une cagoule et qu’il serait armé d’un bâton.

L’homme aurait été retracé par les agents de la SQ. Le BEI précise qu’il aurait été agressif et confus. «Les policiers auraient utilisé divers moyens pour le cerner et tenter de l’immobiliser (arme à impulsion électrique, poivre de Cayenne), sans succès», poursuit le BEI dans son communiqué.

Le quadragénaire a ensuite été atteint par un tir d’un policier. Il a été transporté à l’hôpital où il est décédé.

Le Bureau ajoute que son enquête servira à déterminer si ces informations sont exactes. Neuf enquêteurs du BEI doivent se rendre sur place. Ils devraient arriver sur les lieux aux alentours de 1h30.

Précisons que le Service de police de la Ville de Québec agira en tant que soutien dans cette enquête.

Quiconque possède des informations sur l’intervention peuvent communiquer avec le BEI via son site Internet.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des