Le Camping Mystic achète le Club Sportif Grande-Coudée

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Le Camping Mystic achète le Club Sportif Grande-Coudée
Scott McCutcheon, copropriétaire, transformera le pavillon d’accueil de Saint-Martin pour y aménager des chambres à louer. (Photo : L’Éclaireur Progrès – Frédéric Desjardins)

Situé à Saint-René, le Camping Mystic prendra de l’expansion à Saint-Martin. L’entreprise vient d’acheter le site du Club Sportif Grande-Coudée. La transaction sera officialisée le vendredi 23 avril, date du début des travaux de réfection.

« Avec un partenaire, j’ai acheté le Camping Mystic en 2020. Comme la municipalité de Saint-Martin cherchait à vendre son club, on y a vu une bonne occasion d’affaires. Nous avons seulement cinq acres de terrain à Saint-René. À Saint-Martin, le terrain mesure 48 acres », explique Scott McCutcheon, copropriétaire des deux sites.

Originaire de Thetford, ce jeune homme de 20 ans souhaitait diriger sa propre entreprise. Diplômé en comptabilité et gestion, il voit la situation actuelle (pandémie) comme un moment parfait pour investir dans l’industrie du camping.

« L’an dernier, même avec les restrictions de la Santé publique, on a reçu beaucoup de campeurs à Saint-René. Nos 52 sites, à trois services, étaient presque toujours remplis », dit M. McCutcheon.

Le site de Saint-Martin comprend de petits chalets tout équipés.

Expérience différente

Le Camping Mystic, secteur Saint-Martin, comprend 40 sites (trois services), ainsi que de petits chalets et différentes infrastructures.

« Nous rénoverons le pavillon d’accueil pour pouvoir y louer des chambres. On utilisera aussi la salle communautaire, les jeux d’eau, le lac et les équipements de loisir. L’expérience de camping entre Saint-René et Saint-Martin sera différente », précise Scott McCutcheon, ajoutant que les deux sites pourront accueillir des visiteurs en 2021.

Le site de Saint-Martin sera accessible toute l’année, notamment en raison de la présence des quadistes et motoneigistes. « Leurs sentiers provinciaux continueront de passer sur nos terres. Cette clientèle ne sera pas abandonnée », conclut M. McCutcheon.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires