Le Cégep Beauce-Appalaches obtient 3 M$ pour les services aux étudiants

Photo de Andréanne Huot
Par Andréanne Huot
Le Cégep Beauce-Appalaches obtient 3 M$ pour les services aux étudiants
Samuel Poulin et Pierre Leblanc. (Photo : gracieuseté)

Le Cégep Beauce-Appalaches (CBA) voit son budget pour la présente année scolaire être augmenté de 3 M $ pour atteindre près de 30 M$.

Cette annonce a été réalisée par le député de Beauce-Sud, Samuel Poulin, au nom du ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Jean-François Roberge.

Ce montant supplémentaire permet l’embauche de personnel supplémentaire à Saint-Georges, dont un conseiller aux services adaptés et trois techniciens en éducation spécialisée. D’autres professionnels sont également embauchés pour les campus de Lac-Mégantic et de Sainte-Marie.

«Notre CBA est très important dans notre région. Comme député, je tiens à soutenir son développement et sa croissance. Je suis content que cette somme supplémentaire leur permette d’offrir des services de qualité à l’ensemble de la population collégiale et particulièrement aux élèves rencontrant des défis. Notre gouvernement priorise une éducation collégiale de qualité partout au Québec», affirme le député de Beauce-Sud, Samuel Poulin, par voie de communiqué.

De son côté, le ministre de l’Éducation indique que les cégeps auront maintenant les coudées franches pour mettre en place des mesures pour permettre aux étudiants de réussir, après plusieurs années à composer avec une situation financière fragile. «Ce sont les étudiants et la société québécoise qui en seront les grands gagnants», ajoute M. Roberge.

«Le nouveau système de financement des cégeps favorise le CBA. Pour la première fois depuis longtemps, nous avons l’impression d’avoir les moyens de nos ambitions, c’est-à-dire la marge de manœuvre nécessaire pour réaliser pleinement notre mission. Inéluctablement, ce sont nos étudiants qui bénéficieront de cet investissement», commente le directeur général du CBA, Pierre Leblanc.

Ce budget supplémentaire du CBA s’inscrit dans un investissement additionnel de 68 M$ pour les cégeps. Si l’on prend en considération les sommes visant à financer les coûts de système et les améliorations apportées à la rémunération des enseignants, il s’agit d’un investissement d’envergure de 150 M$ pour l’année scolaire 2019-2020 dans les cégeps.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des