Le CISSS de Chaudière-Appalaches créera 681 postes permanents

Par Jean-Hugo Savard
Le CISSS de Chaudière-Appalaches créera 681 postes permanents
Le PDG du CISSS Chaudière-Appalaches, Daniel Paré, a confirmé que son organisation souhaitait combler 681 postes, dont 550 à temps complet, d'ici l'automne sur l'ensemble du territoire. (Photo : Archives)

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) procédera au cours des prochains mois à la création de 681 postes permanents, dont 550 à temps complet, au sein de l’ensemble de ses hôpitaux et centres d’hébergement. Cela représente 180 en Beauce-Etchemins, dont 128 à temps plein.

Cette annonce s’adresse aux infirmières, infirmières auxiliaires, préposées aux bénéficiaires, inhalothérapeutes et auxiliaires aux services de santé et sociaux qui sont actuellement sur des listes de rappel.

Le président-directeur général de l’organisation, Daniel Paré, estime que ce projet permettra de sécuriser, fidéliser et stabiliser les équipes de soins. «Pour nous, c’est une minirévolution. Aujourd’hui, nous pratiquons une gestion des absences. À titre d’exemple, il manque une préposée aux bénéficiaires un matin, nous prenons la liste de rappel pour trouver une personne prête à la remplacer. Dorénavant, nous passerons à une gestion des présences.»

Une équipe composée de cinq infirmières et/ou préposées pourra donc compter sur une personne supplémentaire pendant leur quart de travail en prévision d’une possible absence. «Vous comprendrez que cela devrait diminuer le temps supplémentaire et la surcharge de travail. Nous croyons aussi que cela va permettre de réduire de façon significative le temps supplémentaire obligatoire en plus d’améliorer la qualité et le climat de travail des équipes», a renchéri M. Paré.

Le CISSS-CA a bon espoir que tous les postes créés auront trouvé preneurs vers la fin de l’automne. «Cela prendra entre six et huit mois à implanter puisque ce projet va faire bouger beaucoup de monde à l’intérieur de nos établissements. Si, et seulement si nos postes ne sont pas comblés, nous irons à l’externe pour les offrir à des gens qui voudront venir s’installer chez nous. C’est une belle façon de recruter», a souligné le PDG.

Le CISSS-CA regardera éventuellement à implanter cette nouvelle façon de faire à d’autres types d’emplois au sein de son organisation. Notons que le tout découle d’un exercice rigoureux réalisé au cours de la dernière année avec la collaboration des gestionnaires, des équipes et des partenaires syndicaux.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des