Le CISSS de Chaudière-Appalaches se prépare à vacciner les citoyens

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Le CISSS de Chaudière-Appalaches se prépare à vacciner les citoyens
Le Georgesville, à Saint-Georges, a été choisi comme l’un des quatre centres de vaccination. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Frédéric Desjardins)

Selon le Centre de santé et services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), plus de 10 000 personnes ont été vaccinées dans la région contre la COVID-19.

Malgré un ralentissement dans la réception des vaccins, l’établissement se prépare à une vaccination massive auprès de la population. Celle-ci commencera au cours des prochains mois.

Quatre centres de vaccination ont été identifiés pour couvrir l’ensemble du territoire : le Centre de congrès et d’expositions de Lévis, Le Georgesville à Saint-Georges, La cache du Domaine de Thetford et l’hôtel L’Oiselière à Montmagny.

Ces sites accueilleront un grand volume de personnes pour une campagne de vaccination efficace et sécuritaire. La vaccination se fera exclusivement sur rendez-vous et visera des groupes prioritaires.

Une centrale de rendez-vous téléphonique et une plateforme électronique de prise de rendez-vous seront mises à la disposition de la population. L’information sur les modalités sera diffusée au moment opportun.

Le CISSS-CA demande à la population de ne pas se présenter ni de téléphoner dans les sites mentionnés. Le CISSS-CA offrira les plages désirées quand ces dernières seront disponibles.

« Plusieurs personnes sont impatientes d’obtenir leur vaccin contre la COVID-19. Nous devons toutefois suivre les priorités identifiées par le ministère de la Santé et des Services sociaux et nous ajuster en fonction des doses reçues. Nos équipes sont proactives et se préparent à recevoir les groupes de population pour la vaccination le moment venu », mentionne Julie Lambert, adjointe à la directrice à la Direction de santé publique.

Aînés et travailleurs de la santé

Le CISSS-CA poursuit la vaccination des groupes prioritaires, soient les travailleurs de la santé en lien direct avec la clientèle, les résidents et travailleurs dans les résidences privées pour aînés (RPA) et les ressources intermédiaires (RI) accueillant des personnes âgées de la région.

À elles seules, les RPA et RI représentent 17 000 personnes à vacciner. La population est invitée à consulter l’évolution de la campagne de vaccination en cliquant ici.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires