Le complexe multisports verra le jour d’ici deux ans

Photo de Andréanne Huot
Par Andréanne Huot
Le complexe multisports verra le jour d’ici deux ans
Claude Morin, Samuel Poulin et Charles-Henri Lecours étaient accompagnés d'élèves qui ont hâte d'évoluer dans le nouveau complexe multisports. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Andréanne Huot)

La Beauce se dote d’infrastructures dignes du 21e siècle, indique d’entrée de jeu le député de Beauce-Sud, Samuel Poulin, lors de l’annonce de la construction du complexe multisports de Saint-Georges.

Le gouvernement investira un montant de près de 20 M$ dans ce projet de 26 M$ qui comprendra une piscine de 25 mètres, un bassin d’eau récréatif pour les aînés et les enfants, un grand gymnase double, quatre nouvelles classes pour l’enseignement et un lien entre la polyvalente Saint-Georges et le complexe.

Dès maintenant, la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin (CSBE) obtient un chèque de 1 931 328 $ pour la réalisation des plans et devis. Quant à la ville de Saint-Georges, elle investit 5 M$.

Cet investissement d’argent à Saint-Georges fait suite à l’annonce du ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, que 128 projets d’agrandissements et de construction d’écoles seraient réalisés dès cet été. Sur ces projets, 29 se voient octroyer un financement immédiat.

Selon Samuel Poulin, il s’agit d’un des plus importants investissements du gouvernement du Québec dans l’histoire de Saint-Georges et de Beauce-Sud. «Ce projet-là, c’est un des projets les plus rapides que l’on ait connu. On a eu une opportunité et il faut sauter dessus. J’aimerais remercier la CSBE d’avoir donné suite aussi rapidement», indique le maire de Saint-Georges, Claude Morin. Effectivement, le député a pu terminer de ficeler le projet huit mois après son élection.

Un besoin pour la région

«C’était important de pouvoir offrir à notre région ce type d’infrastructure là. Il va y avoir une surpopulation d’élèves à la Polyvalente de Saint-Georges, d’où l’ajout de quatre nouvelles classes, mais aussi, on souhaite avoir des infrastructures pour la population, se réjouit Samuel Poulin. Oui, je pense aux sportifs, mais je pense surtout à la population, c’est à eux qu’on doit offrir des services de qualité».

Avec la fermeture de la piscine du Cégep Beauce-Appalaches, le complexe sportif devenait un besoin essentiel pour Beauce-Sud. «J’ai pris l’engagement d’amener la Beauce toujours plus loin et avec ce genre d’infrastructure, on le fait. On en a rarement eu autant [du gouvernement]. C’est un investissement majeur, même historique», ajoute le député de Beauce-Sud.

Partager cet article

1
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Bianka Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Bianka
Invité
Bianka

Terrains de balle au mur intérieurs? J’aimerais bien moi!