Le Cool FM pourra-t-il vaincre les Éperviers en demi-finale ?

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Le Cool FM pourra-t-il vaincre les Éperviers en demi-finale ?
Éric Bertrand a enfilé l’uniforme, laissant la direction des entraînements à ses adjoints. (Photo : L’Éclaireur Progrès – Frédéric Desjardins)

Après un balayage surprise face aux 3L de Rivière-du-Loup en quart de finale, le Cool FM de Saint-Georges a hâte d’affronter les Éperviers de Sorel-Tracy.

Le club a tenu des séances d’entraînement les 30 et 31 mars au centre sportif Lacroix-Dutil. L’entraîneur-chef Éric Bertrand a remis son uniforme pour accompagner ses coéquipiers, laissant la direction des séances à ses deux entraîneurs adjoints.

«Environ 90 % des joueurs sont venus aux entraînements. Avant la demi-finale, c’était important de se dérouiller pour pratiquer nos jeux collectifs. Notre alignement est en santé. Les partisans reverront les mêmes joueurs en demi-finale», confirme Bertrand.

Durant la saison régulière, le Cool FM a obtenu une fiche de trois victoires, trois défaites et un revers en prolongation contre les Éperviers. Comme lors de la série précédente, Éric Bertrand pense que Saint-Georges pourrait surprendre son adversaire ainsi que les partisans beaucerons.

«Ils (Éperviers) ont une solide brigade défensive et un excellent avantage numérique. C’est une équipe mieux structurée que Rivière-du-Loup. Par contre, on sait qu’on peut gagner contre n’importe qui en respectant notre système de jeu et en contrôlant nos émotions», dit-il.

Horaire différent

Normalement, les deux premiers week-ends d’une série comprennent deux parties. Si nécessaire, la troisième et dernière fin de semaine peut se prolonger jusqu’à trois rencontres.

Pour cette demi-finale, le Cool FM et les Éperviers disputeront trois matchs le week-end prochain. Les parties 1 et 3 se tiendront vendredi et dimanche à Sorel-Tracy, alors que le match 2 aura lieu ce samedi dès 20h à Saint-Georges.

«La game du dimanche risque d’être rough. Ça pourrait donner tout de suite la tournure du reste de la série. On va y aller un match à la fois», d’affirmer Éric Bertrand.

Kevin Cloutier, vétéran du Cool FM, reste très optimiste quant à la suite des choses. «Même si on a fini cinquième en saison, on a un bon groupe de gars dans la chambre. Tout le monde est dédié à la cause. C’est ce qui a fait notre succès en première ronde. On est sur un bon erre d’aller», mentionne-t-il.

Partager cet article

1
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
trackback

[…] À lire également: «Le Cool FM pourra-t-il vaincre les Éperviers en demi-finale ?» […]