Le Cool FM s’entend avec Keven Dupont et deux nouveaux venus

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins

Le Cool FM a confirmé s’être entendu le 13 juillet avec un vétéran et deux nouveaux venus pour la saison 2015-2016.

Keven Dupont portera l’uniforme georgien pour une troisième campagne d’affilée. Le défenseur de 26 ans a disputé 72 parties avec le Cool FM. Il a cumulé une fiche de trois buts et dix aides ainsi que 68 minutes de pénalités.

«Keven a fait un travail colossal dans la plus jeune brigade défensive du circuit la saison dernière. Il était opposé au meilleur trio adverse soir après soir et il s’est très bien acquitté de ses responsabilités. Il a exercé un leadership positif sur ses coéquipiers et continuera de grandir dans ce rôle cette saison. Il apporte de la stabilité et de la fiabilité à notre équipe», croit l’entraîneur-chef Dean Lygitsakos.

Connaisseurs de la LNAH

Ailier droit de 28 ans, Patrick Bernier a joué six saisons dans la LNAH à Trois-Rivières, Sorel-Tracy et Jonquière. En 200 parties au sein de cette ligne, il a obtenu une fiche de 35 buts, 53 aides et 88 minutes de pénalités.

«Patrick est un joueur de caractère émotif. C’est dur de ne pas le suivre lorsqu’on le voit s’abandonner pour le bien de l’équipe comme il le fait. Il brille aussi dans le cercle des mises en jeu et en désavantage numérique. C’est un gagnant avec lequel j’ai eu l’honneur de remporter deux coupes», précise Dean Lygitsakos.

Le Cool FM a aussi mis la main sur Kevin Cormier, un ailier droit âgé de 29 ans. L’athlète de 6’3 et 240 livres a évolué au hockey professionnel dans la Ligue américaine et la Ligue de la côte est. Il a joué 37 parties avec les 3L de Rivière-du-Loup lors des trois dernières saisons, obtenant 119 minutes de pénalités.

«Lors de mon passage avec les 3L, je n’étais pas en forme. J’avais perdu de ma motivation. Ça me manquait beaucoup et vu que je m’entrainais déjà pour des combats de boxe, je suis en grande forme et très motivé. Quand Dean m’a contacté, je n’ai pas hésité un moment», de dire Cormier.

«Kevin est très motivé à participer à notre projet. Il sait que nous avons besoin de sa présence physique et il s’en vient ici en connaissant bien son rôle. Ceux qui ont suivi sa carrière savent à quel point il peut être intimidant sur une patinoire», stipule Lygitsakos.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des