Le dekhockey se pratiquera toute l’année à Saint-Georges

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Le dekhockey se pratiquera toute l’année à Saint-Georges
Michael Gilbert, propriétaire de Dekhockey Saint-Georges, effectue la coupe du ruban avec le maire Claude Morin (à sa droite) et des organisateurs du Challenge Dekhockey. (Photo : L’Éclaireur Progrès – Frédéric Desjardins)

Dekhockey Saint-Georges a inauguré sa patinoire intérieure le 5 octobre, lors du Challenge Dekhockey, de l’aile jeunesse de la Chambre de commerce de Saint-Georges (CCSG).

Dekhockey Saint-Georges possédait déjà deux patinoires extérieures où jouaient des ligues estivales, de mai à octobre. Avec la nouvelle patinoire intérieure, les équipes pourront évoluer au sein de ligues hivernales dans différentes catégories.

«La construction a débuté en mai avec l’agrandissement du stationnement. Après ça, on a levé la bâtisse. Ça a été complété le 4 octobre. La patinoire intérieure mesure 50 pieds par 100 pieds, comme à l’extérieur», précise Michael Gilbert, propriétaire de Dekhockey Saint-Georges.

Accessible par la terrasse extérieure, le bâtiment comprend également une mezzanine, un bar, une boutique d’équipements, ainsi que des salles de bain et douches. Mesurant 7200 pieds carrés, il est chauffé et offre un bon espace d’observation pour les spectateurs sur deux côtés de la patinoire.

Engouement grandissant

La patinoire intérieure mesure 50 pieds par 100 pieds.

Dekhockey Saint-Georges a investi 650 000 $ dans ce projet. En incluant les surfaces et services extérieurs, l’entreprise a dépensé plus d’un million de dollars dans ses infrastructures.

«Cet été, on avait 160 équipes. Nous aurons 56 équipes (40 adultes, 16 juniors) pour notre première saison hivernale. On savait que beaucoup de hockeyeurs sur glace jouent au dekhockey l’été. Au fil des années, on a vu toutefois que plusieurs joueurs ne font pas du hockey l’hiver. La demande était là pour jouer à l’année», confirme Michael Gilbert.

Celui-ci n’exclut pas la construction d’une deuxième patinoire intérieure. «On a des joueurs qui viennent d’aussi loin que Lac-Etchemin et Lac-Mégantic. Le dekhockey a pris beaucoup d’expansion au Québec. Au prorata de la population, nos installations n’ont rien à envier à celles des grandes villes comme Québec ou Sherbrooke», estime M. Gilbert.

Les ligues hivernales commenceront leur saison à la mi-octobre. Pour en savoir plus sur les installations et l’organisation, visitez le site de Dekhockey Saint-Georges. L’accès est gratuit aux spectateurs en tout temps.

 

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des