Le maire de Beauceville obtient le double de son salaire et devient à temps plein

Photo de Andréanne Huot
Par Andréanne Huot
Le maire de Beauceville obtient le double de son salaire et devient à temps plein
Le maire de Beauceville, François Veilleux, aura un salaire de 75 000 $ et sera à temps plein plutôt qu'à temps partiel. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Andréanne Huot)

Le maire de Beauceville, François Veilleux, voit son statut changer. Il passe de maire à temps partiel à maire à temps plein. Son salaire double également, mais cela n’entraînera pas d’augmentation de taxes pour les citoyens, assurent les élus.

Présenté lors du dernier conseil municipal du 8 juillet dernier, le règlement modifiant le salaire du maire a été proposé à la séance du 12 août par Marie-Andrée Giroux et appuyé par Claude Mathieu.

Avec l’augmentation de la charge de travail, le salaire de M. Veilleux passe de 36 000 $ à 75 000 $, soit une rémunération de base de 58 233 $ et une allocation de dépenses de 16 767 $. Par contre, son salaire pour siéger à la table des maires de la MRC Robert-Cliche sera réduit.

Commentaires des citoyens

Une douzaine de citoyens s’étaient déplacés pour la séance du conseil municipal. Quatre d’entre eux ont pris la parole pour exprimer leur point de vue. Deux citoyens, Guimond Bolduc et l’ancien maire H. Marcel Veilleux, ont exprimé leur désaccord avec cette augmentation drastique du salaire. Les deux auraient préféré des augmentations ponctuelles moins élevées pour en arriver au même résultat. Tous deux ont questionné les élus afin de justifier le travail à temps plein du maire. De plus, selon M. Veilleux, un maire devrait donner du temps bénévolement à sa municipalité.

Quant à Vincent Roy et Zachary Roy, tous deux se sont prononcés en faveur de l’augmentation du salaire et des tâches du maire Veilleux. Du côté de Vincent Roy, il affirme que le maire a du pain sur la planche pour donner un second souffle à la ville, affectée par les inondations du printemps. «Un maire à temps plein, c’est quoi, moins de 10 $ par citoyen. Pour avoir quelqu’un à temps plein qui me représente et qui représente les défis qu’on vit, je vous le donne avec plaisir».

Explications des élus

Les conseillers municipaux affirment reconnaître que la charge de travail que représente le maire et la nature des tâches qu’il a à accomplir sont notable et demandent un rôle prédominant. De plus, Marie-Andrée Giroux affirme que selon la planification stratégique 2016-2026 de la ville de Beauceville, l’axe principal que doit accomplir le maire, c’est le développement résidentiel, industriel et commercial.

«Puisque le maire joue un rôle important dans ces développements-là, il est important qu’on puisse lui accorder le temps nécessaire pour le faire», précise Mme Giroux. De plus, les conseillers croient que ce passage à un maire à temps plein avec un salaire plus élevé permettra d’avoir de futurs candidats à la mairie compétents et détenant une expertise pour ce poste qui deviendra également plus attractif.

Pas d’augmentation de taxes

Mme Giroux indique également qu’avec un maire à temps plein, les dossiers chemineront plus rapidement. «Le maire s’est engagé à trouver l’équivalent de la hausse salariale dans le budget de la ville d’ici la fin de l’année», ajoute Marie-Andrée Giroux. «C’est filmé ici, si mon salaire fait augmenter les taxes, vous viendrez me revoir», s’est exclamé François Veilleux avec véhémence. À long terme, ça va être bénéfique pour la ville, affirme pour sa part Claude Mathieu.

Quant au directeur général, Félix Nunez, il explique avoir constaté que les villes qui se développent sont celles dont les élus ont le temps d’aller voir des ministres pour pousser les dossiers et avoir des subventions. Selon lui, les maires vont chercher des millions de dollars, ce que ne peuvent réaliser les fonctionnaires municipaux. «Ceux qui ont accès aux élus, ce sont les maires. C’est ça la vraie vie».

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des